Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sortie de Me Bouhoubeyni, président du FNDU : Main tendue ou prémisses d’obsèques ?


Actu Mauritanie
Jeudi 29 Octobre 2015 - 09:56

La déclaration du nouveau président du FNDU, maître Ahmed Salem Ould Bouhoubeiny, réitérant l’engagement du forum pour un dialogue franc et sincère a bien été accueilli par les partis de la majorité présidentielle.


Le nouveau président du FNDU, maître Ahmed Salem Ould Bouhoubeiny
Le nouveau président du FNDU, maître Ahmed Salem Ould Bouhoubeiny
Cette dernière  redoutait  ce candidat éphémère à la présidentielle de 2014, réputé très radical. Mais elle trouve, en fin de compte, ses déclarations très pondérées, les estimant « main tendue vers le pouvoir ».

Cette interprétation des partis de la majorité prête à sourire.  Il est en effet bien clair que le FNDU n’entend pas  revenir sur sa position, exigeant, dans sa réponse au PM, le retour au processus d’Avril-Mai derniers. Le Forum refuse même tout intermédiaire dans ses éventuelles discussions avec le pouvoir.

Lors de sa prise de fonction à la tête de l’organisation, l’ex-bâtonnier de l’Ordre national des avocats na s’est ainsi pas privé de le rappeler publiquement : « Si le pouvoir a réellement la volonté d’entamer le dialogue sérieux attendu par tous les Mauritaniens, il doit, pour montrer sa bonne foi, et nous prenons le peuple à témoin, reprendre le processus de contacts et de négociations avec le FNDU.

Nous attendons sa réponse ». Alors, quoi de neuf sous  nos cieux,  pour que la majorité  jubile ? Au moment  où les Mauritaniens s’interrogent sur l’ouverture du dialogue annoncée, par le gouvernement, au 20 Octobre mais toujours pas en vue, huit jours plus tard, s’agirait-il de trouver une sortie honorable ?

Selon Moussa Fall, président du MCD,  la position du forum n’a cependant pas  varié  d’un iota. Elle a été réitérée, dit-il, « dans la réponse du FNDU au courrier du Premier ministre nous invitant à prendre part au dialogue qu’il préconisait, au sortir de ses  journées de concertations. Je crois que   le pouvoir  s’est rendu compte que sa voie n’était pas la bonne. Il cherche peut-être à se rattraper ».  Maître Bettah président de la CDN et du pôle politique du forum, abonde dans le même sens.

« Je ne suis au courant d’aucun changement de cap de la position du FNDU, le président  Bouboubeyni n’a  fait que  reprendre le contenu  de notre réponse au Premier ministre. Je pense que le pouvoir vient de se rendre compte de son erreur et qu’il cherche à la corriger. Le forum a toujours demandé un dialogue inclusif, franc et sincère, il s’en tient là ».

Si du côté de la majorité, maître Bouhoubeiny  ouvre son magistère sous les meilleurs auspices et dispositions d’esprit, on campe, côté forum, bel et bien sur  les  mêmes positions,  exigeant toujours des mesures de confiance avant d’entamer des pourparlers avec le pouvoir. Des mesures de confiance que le pouvoir n’est, semble-t-il, pas prêt à entreprendre.

Des pourparlers pour lesquels remue le président de la CUPAD, le docteur Abdou Salam ould Horma. Joint par Le Calame, le président du parti Sawab  se dit toujours optimiste, quant au succès de ses tractations… sauf que la sortie du président  du FNDU semble  mettre comme une espèce de croix dessus.

DL
Lecalame


 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires