Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sonimex : acquitté mais pas blanchi, qu’est-ce que Moulaye Arby peut bien répondre à ça ?


A.O.S.A
Vendredi 16 Mars 2012 - 12:32

Avant de lire ceci, j’étais convaincu que le malheureux Moulaye Arby était l’homme le plus honnête et le plus innocent de Mauritanie. Ce qui m’a mis la puce à l’oreille c’est l’acquittement malgré la requête du parquet qui réclamait 10 ans de prison ! Comment, me suis-je dit, peut-il y avoir matière à interprétation dans une affaire comptable ? Il ne s’agit pas d’un viol atroce sans preuves sans équivoque sinon un faisceau convergent d’éléments à charge : il s’agit de comptabilité ! Une science exacte par définition !


Sonimex : acquitté mais pas blanchi, qu’est-ce que Moulaye Arby peut bien répondre à ça ?
Nous avons alors relu toute la littérature parue sur le net à ce sujet. Littérature écrite par des journalistes avertis, des politicards de l’opposition, des anonymes et même un citoyen lambda ; votre serviteur. Hier encore j’étais avec des amis qui m’ont expliqué que monsieur Moulaye Arby était un innocent, naïf mais honnête qui serait tombé dans le piège de Zeine Ould Zeidane, ce pauvre diable qui, du jour au lendemain après une élection présidentielle, a pu déclarer 4 milliards de fortune.
 
For mauritania et d’autres ont accusé Bouamatou d’avoir voulu faire payer à Moulaye Arby son honnêteté. Hier encore le Quotidien de Nouakchott attendait de la justice de dire où sont passés les fameux 50 millions de dollars ; en vain… Tout a été dit au sujet de l’honnête Moulaye Arby nommé par l’humaniste Ely et téléguidé par son ami, le marionnettiste Zeine ould zeidane.
 
Vous trouverez en fin d’article, tous les liens de cette affaire ou plutôt la majorité, écrits par toutes les parties mais aucun ne vaut en clarté et en honnêteté l’article mal traduit de l’arabe écrit par un certain Mohamed Lemine Ould Vadel, président du centre Premier Pas pour l’auto-développement.
 
Suite à cet article, on peut demander aux partisans de Moulaye Arby que peuvent-ils répondre à cela sans rougir, ni mentir ? Mais avant de l’entendre nous parler des politicards, donnons la parole à l’un des plus illustres honnêtes hommes de l’opposition, Dr Yacoub Ould Moine du R.F.D dont le double salaire défraya récemment la chronique…
 
« BILADI : Pourtant, le rapport de Gaudino attribue à Moulaye El Arbi arnaque et complicité, favorisant une banque privée au détriment de la BCM.

Y.O.M : Il faut être sot pour prendre au sérieux ce personnage. Je souligne que ce Monsieur de Gaudino n’est pas un auditeur, son nom ne figure sur aucun ordre d’experts comptables. En réalité, il dirige un sombre bureau de détective privé, spécialisé dans l’intelligence économique. C’est un peu le genre qu’on recrute pour des sales besognes : prouver l’adultère d’un conjoint dérangeant, colporter quelques potins à l’encontre d’un adversaire…etc.
 
Dans son site web : http://www.cgiesa.com/, il propose à ses clients ‘’les moyens de mettre en place une stratégie défensive, offensive et une voie de négociation.’’ On peut dire de prime à abord que Monsieur de Gaudino se (com)plait à merveilles à tout et à son contraire.
Le prendre au sérieux, et feindre ignorer tous les autres, relève d’un complexe d’infériorité doublé d’un désir ardent de nuire à un innocent. Il y a lieu de signaler que les experts, les vrais, ceux qui ont examiné ce dossier dépassent de loin le niveau académique et professionnel de ce personnage. Parmi eux, des experts sortants de prestigieuses universités françaises que Monsieur de Gaudino n’ose espérer s’y inscrire, lui, qui a suivi une formation sommaire en cours du soir.

Dire que Moulaye El Arbi ait favorisé Ould Noueiguedh, sans le prouver, renvoie à l’esprit qui commande généralement le manichéisme mafiosi. J’aimerais révéler, ici, pour l’histoire que Moulaye El Arbi a refusé d’acheter un stock de riz altéré auprès de Ould Noueiguedh ; et ce malgré les instructions insistantes des autorités d’alors. Ce qui n’a pas empêché le commissariat à la sécurité alimentaire de racheter ce même riz et payer l’intégralité de la facture aux établissements Noueiguedh avant même la livraison effective… »
 
----------------
 
Maintenant donnons la parole à l’auteur de l’article le plus complet et le plus clair au sujet de cette affaire, écrit le 30 juillet 2011 par Mohamed Lemine Ould Vadel, président du centre Premier Pas pour l’auto-développement.
 
« ...J’ai éprouvé de la peine lorsque des écrivains, des hommes politiques et activistes de la société civile se sont réunis pour des raisons régionales, ou politiques ou même d’humeur, pour abuser cette vieille et avec elle tout un peuple, en prétendant que celui qui a gaspillé cette somme colossale n’est pas celui qui l’a dilapidée et que celui qui a mangé cet argent public n’est pas celui qui l’a usurpé. Ainsi apparait l’élite de ce pays : elle apparait toujours là où elle devait disparaitre et disparait quant il faut se manifester, elle tait ce qu’elle devait dire et dit ce qu’il aurait été souhaitable de taire.

Malheur à cette élite...

lire la suite...

chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires