Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Socogim Ps : L’Etat démissionne, les populations interviennent


Actu Mauritanie
Mardi 25 Juin 2013 - 16:16

La route principale de la Socogim PS qui relie la Présidence de la République audit quartier a été réhabilitée, pour le plus grand bien des populations et de la capitale. L’opération a été réussie par les riverains … Pour l’Etat, cela relevait pourtant de l’impossible !


Socogim Ps : L’Etat démissionne, les populations interviennent
Autres articles
Ils ont démontré que c’est possible ! Et avec presque rien ! En effet, les habitants de la Socogim PS de Nouakchott sont parvenus à réhabiliter la principale rue du quartier. Laissée pour compte depuis l’hivernage 2011, cette rue qui constituait pourtant la principale voie de dégagement sud de la capitale avait fini par mourir et avec elle, des pans entiers de la Socogim. Forts de leur détermination à réhabiliter leur quartier et persuadés que les services de l’Etat en charge des routes n’avaient pas l’intention de venir à leur secours, les habitants ont décidé de défier leur sort. Il y a juste une semaine, un groupe de volontaires a entrepris une quête auprès de familles et de propriétaires de commerces réussissant à recueillir la somme de 900.000 UM !
 
Le chantier confié à un entrepreneur privé, a consisté à couvrir de remblais la chaussée à la compacter, puis à relever le niveau de la route au dessus du niveau des nappes formées par les eaux stagnantes. Opération inédite dans l’histoire de la capitale et même du pays. En effet, c’est bien la première fois que des citoyens agissent pour le bien de la communauté après que l’Etat ait démissionné de sa mission d’assistance aux populations. Réalisée par les services de l’Etat en charge des routes, une telle opération de remblais coûterait certainement plusieurs centaines de millions d’ouguiyas, voilà qu’avec moins d’un million d’ouguiyas, le résultat de l’opération produit des effets admirables. 
 
L’extraordinaire dans ce cas de figure consiste à se demander pourquoi les services de l’Etat en charge des routes, notamment le ministère de l’Equipement, l’Ener, mais aussi la Willaya de Nouakchott et le cas échéant, les Mairies, n’ont jamais voulu s’engager dans l’œuvre d’utilité publique de réhabilitation de cette route stratégique à plus d’un titre. On se rappelle toutefois que l’an dernier, une équipe de l’Ener avait été dépêchée sur place pour les besoins de la cause publique.
 
Mais ce fut comme pour saboter le site, après avoir ôté la couche de goudron qui couvrait la chaussée, elle s’en est allée avec bulldozers et camions, pour ne jamais revenir ! Faudrait-il engager une enquête pour connaître les raisons de ce départ, l’usage qui a été fait des fonds préalablement destinés au chantier, pourquoi depuis, rien n’a été tenté pour la réhabilitation des lieux ? Certainement…
 
 En tout état de cause, depuis le début de semaine, la rue revit des eaux de pluies, des eaux souterraines, de ses détritus et de ses odeurs pestilentielles. Connue pour abriter les boutiques de vente de matériel importé d’Europe, elle a déjà commencé à reprendre service au grand bonheur de la capitale.
 
JOB
Pour lauthentic.info
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires