Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sida : Bill Gates espère un vaccin d’ici 5 à 8 ans


Société
Dimanche 28 Juin 2015 - 11:34

En marge du festival Solidays, le co-fondateur de Microsoft Bill Gates s’est dit optimiste sur la mise au point d’un vaccin contre le VIH. Il serait disponible d’ici 5 à 8 ans.


Le festival militant Solidays s’est ouvert ce 26 juin sur une affiche prestigieuse. Le milliardaire Bill Gates a donné le coup d’envoi de trois jours de musique et de soutien aux malades du Sida. Le fondateur de Microsoft a rappelé son attachement à la lutte contre le VIH, le paludisme et la malnutrition.
 
Le festival Solidays espère atteindre 175 000 spectateurs en trois jours. Au-delà de la passion pour la musique, c’est un esprit militant qui rassemble à l’hippodrome de Longchamp (Paris).

L’édition de 2014 a permis de récolter 2,2 millions d’euros. Ils ont permis de financer des programmes de prévention des risques de contamination, d’accès au dépistage, mais aussi la prise en charge médicale et psychologique des malades dans plus de 20 pays.
 
Une stabilisation d’ici 15 ans
 
En marge du festival, Bill Gates a fait preuve d’optimisme. A travers sa fondation Bill & Melinda Gates, il finance la recherche d’un médicament contre le Sida.

Chaque année, quelques 400 millions de dollars sont alloués à cet objectif. D’après l’homme le plus riche du monde, un vaccin contre le VIH pourrait être disponible « dans cinq à huit ans. »
 
« La première chose dont nous avons besoin, c’est d’un vaccin, a déclaré Bill Gates lors d’une rencontre avec les festivaliers.

Si nous avons un vaccin pour protéger les gens, nous pouvons mettre fin à l’épidémie. » La mise au point d’un traitement définitif est plus compliquée, a-t-il reconnu, tout en espérant mettre un terme à l’expansion du VIH d’ici 15 ans.
 
 
Un partenariat pour la santé au Sahel
 
Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, est resté deux jours en France. Après son passage au festival Solidays, il a rencontré le président François Hollande et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Il a signé le « partenariat santé au Sahel. »

Ce contrat de 100 millions d’euros engage sa fondation, le ministère français des Affaires étrangères, l’Agence française de développement et l’organisation Gavi.

Il permettra de renforcer l’accès à la vaccination et les moyens des systèmes de santé dans six pays du Sahel (Tchad, Burkina Faso, Niger, Sénégal, Mali, Mauritanie).
« Les enfants de ces pays doivent bénéficier du même aux soins et aux vaccins que les enfants de nos pays riches », a conclu Bill Gates.

Pourquoidocteur
Noor Info
 


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter