Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Si vous voulez guérir de tout, allez ici…


A.O.S.A
Mardi 14 Mai 2013 - 11:12


Si vous voulez guérir de tout, allez ici…
Avant ce voyage, j’ai vu presque tous les médecins de Mauritanie : cardiologue, gastro-entérologue, dermatologue, pneumologue, dentiste tant j’avais mal partout car le stress tue. J’étais même devenu claustrophobe, agoraphobe alors que physiquement je suis en pleine santé hamdoullah. Le pharmacien de Kennedy, me regardait avec des yeux perplexes, ordonnance après ordonnance à base de magnésium B6 ici et cortisone là pendant qu’on alignait article après article comme si de rien n’était or le combat contre les forces du refus, contre la résignation et l’impuissance est un combat qui tue quand les mots ne permettent de rien faire avancer sinon au moins un général hartani.
 
Ce voyage m’a guéri de tout ; Dieu merci.
 
Je ne suis pas un aventurier ni un fanatique des voyages. Je peux rester dans le même coin et même dans la même pièce dix ans sans que cela ne me dérange ou si peu,  l’essentiel étant que mon esprit puisse toujours être en mouvement suivant l’élan de la création, de la méditation ou juste de l’émerveillement. Ainsi n’ai-je jamais vu que 4 ou 5 pays dans ce vaste monde: la France, l’Espagne, la Belgique, la Hollande, la Tunisie, le Sénégal, le Mali et la Côte d’Ivoire.
 
Jamais dans aucun de ces pays, la Mauritanie ne m’a quitté. Partout et chaque jour, je repense  à Nouakchott soit en m’informant de ce qui s’y passe soit en essayant d’imaginer ce que penseraient telle et tel s’ils avaient pu être avec moi ici et là pour partager quand on visite un endroit féérique.
Une seule fois, j’ai oublié Nouakchott, la Mauritanie, le net où l’on passe notre vie à lire et agiter comme on peut la place à l’occasion ; j’ai oublié la Mauritanie et Nouakchott et tout, une seule fois depuis les 13 dernières années, ce fut la semaine dernière au milieu du cœur vert de l’Italie : l’Ombrie et la Toscane.
 
Dieu faisant bien les choses, le Ciel  a alterné la pluie et le plein soleil.
 
Une semaine dans un charmant petit domaine d’une famille italienne qui m’a reçu comme un petit prince : Perugia, Assisi, Florence ou plutôt Firenze au printemps, la plus belle époque !  Je n’en suis pas encore revenu. Des vallées sublimes avec des vues imprenables jusqu’aux horizons où les collines plongent dans le brouillard comme dans certaines estampes chinoises, une architecture intemporelle, des antiquités, des couleurs à faire perdre la tête.
 
Nous autres francophones, nous avons hérité le chauvinisme du coq français qui regarde ses voisins du haut de son histoire lumineuse et des profondeurs de son terroir au palais averti ; je viens de saisir qu’il y a derrière tout ça, une mauvaise foi bon enfant car les italiens, au-delà d’avoir...

lire la suite...

chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires