Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Serge Lazarevic, l'ex-otage d'Al-Qaïda dénonce un "abandon" de l'Etat français


Lu sur le web
Mercredi 8 Juillet 2015 - 13:54

Serge Lazarevic a été retenu en otage au Maghreb islamique par Al-Qaïda, pendant trois ans. De retour en France après sa libération, le 9 décembre dernier, il a du mal à se reconstruire une nouvelle vie, dans un pays qui l’a complètement abandonné.


  Dans une interview accordée à France Info, l’ex-otage d’Al-Qaïda a affirmé avoir été « mieux au Mali » qu’en France où il est devenu un « SDF de la République française ».

« J’ai été abandonné, je suis un SDF de la République française. C’est pour ça que je dis que j’étais mieux au Mali.

Car même si on souffre, même si on est torturé, même si on est esclave, l’esprit comprend mieux parce qu’il y a une explication: la guerre contre la France. Ici, je ne sais pas pourquoi je suis là. »

 L’euphorie autour de la libération de Serge Lazarevic n’aura ainsi duré que 15 jours pour ensuite s’estomper avec le temps. L’homme qui vient de souffler ses 52 bougies vit actuellement en Seine-Saint-Denis, dans un studio dépourvu de tout confort, de fenêtre, sur une superficie totale de 8 m². Une habitation qui devait être provisoire, selon ses dires, mais qui est devenu sa seule maison depuis maintenant plus de 7 mois.
 
D’autant plus que depuis son retour au pays, Serge Lazarevic a du mal à se trouver un logement descend, en raison des « absurdités » des agences de location qui lui demande ses « déclarations fiscales des trois dernières années ».

Lui qui va bientôt séjourner à l’hôpital, à cause d’importantes troubles physiques et psychologiques, avoue avoir vraiment du mal à vivre à nouveau comme un individu normal.
 
« Il y a des choses qu’on ne peut pas effacer. On m’a menacé 100 fois de me mettre une balle dans la tête, de m’égorger. J’ai été maltraité avec la nourriture, je n’avais que de l’eau et du pain, pendant quatre ans, je me nourrissais de choses que je trouvais dans la nature: quelques baies, quelques larves, des sauterelles, des mouches. Je mangeais ça, pour survivre. J’ai du mal à m’en relever, quand même. »

lapauseinfo.fr
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires