Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sénégal : Macky Sall a prêté serment devant une dizaine de chefs d'état africains


Actualité
Lundi 2 Avril 2012 - 17:48

C’est en présence d’une dizaine de chefs d'État africains, dont Alassane Ouattara, Denis Sassou Nguesso et Boni Yayi, que le nouveau président du Sénégal Macky Sall a prêté serment lundi 2 avril à Dakar.


Autres articles
A Dakar, une semaine après la présidentielle, qui a vu la victoire de Macky Sall face à Abdoulaye Wade, le nouveau président sénégalais a prêté serment ce lundi 2 avril 2012. Passation de pouvoir et investiture pour celui qui devient officiellement le quatrième président du pays. Une cérémonie en présence de nombreux invités.

Macky Sall a prêté serment peu avant midi. La cérémonie a été très brève, très solennelle. Elle s’est déroulée sous le chapiteau installé dans les jardins du King Fahd Palace Hôtel, situé dans un quartier résidentiel de Dakar.

Les cinq sages du Conseil constitutionnel ont tout d’abord rappelé que Macky Sall est officiellement le quatrième président du Sénégal. Cheikh Tidiane Diakhaté, le président du Conseil constitutionnel, a encouragé Macky Sall dans sa nouvelle fonction : « Vous êtes le premier président né après l’Indépendance. Vous êtes en terrain connu et votre expérience augure de votre pratique de l’Etat. Monsieur le président, il y a tant de frustrations que l’urgence est pratiquement installée partout. Il y a tellement d’impératifs que l’on peut croire que tout reste à faire », a-t-il conclu.

Puis Macky Sall s’est levé de son siège, l’air toujours serein, impassible. Il a levé la main droite vers le ciel, puis il a prêté serment : « Je jure de remplir fidèlement la charge de président de la République, d’observer comme de faire respecter scrupuleusement les dispositions de la loi ».

Ensuite, Macky Sall a serré la main à chacun des chefs d’Etat africains présents. Il y avait notamment l’Ivoirien Alassane Ouattara, le Guinéen Alpha Condé ou encore le Ghanéen John Atta-Mills. Ensuite, il s’est dirigé vers son cortège qui l’a conduit au palais présidentiel, où il doit avoir un tête-à-tête avec Abdoulaye Wade, le président sortant.

Source : RFI
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires