Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sénégal : Lancement de la nouvelle carte d'identité des réfugiés mauritaniens


Actualité
Mardi 9 Octobre 2012 - 14:19

La gouvernance de Matam a abrité jeudi une réunion du comité régional de développement, axée sur l’instauration d’une sous commission régionale chargée de gérer les problèmes des réfugiés, et le lancement de la nouvelle carte d’identité des réfugiés mauritaniens vivant au Sénégal (CIR).


Sénégal : Lancement de la nouvelle carte d'identité des réfugiés mauritaniens
La rencontre, organisée par le Haut Commissariat des réfugiés (HCR), en collaboration avec l’Office africain pour le développement et la coopération (OFADEC) basé à Richard Toll, s’est déroulée sous la présidence du gouverneur de région Lamine Sagna.

Dans son exposé, le colonel Momar Thiam, chargé de coordonner les commissions chargées des problèmes des réfugiés au niveau national, souligne que ‘’l’installation de cette sous-mission régional a pour rôle de mieux sensibiliser et venir en assistance aux réfugiés, rapatriés et personnes déplacées pour la région de Matam pour qu’ils puissent garder leur dignité humaine’’. ‘’Le rapatriement organisé est déjà fini, mais on peut aider quelqu’un, s’il le désire, à le faire, de son propre gré. Le HCR mène actuellement une politique socio-économique afin d’aider les réfugiés mauritaniens à s’insérer davantage dans le tissu économique du pays. Cette aide va leur permettre de sauvegarder leur dignité humaine’’, a-t-il souligné.

Abdourahmane Diallo, réfugié mauritanien installé à Kanel II, a vivement remercié le gouvernement et le peuple sénégalais d’avoir accepté et accueilli à bras ouverts les réfugiés mauritaniens. ‘’Nous ne rencontrons aucun problème de réinsertion au niveau des sites d’accueils. La venue de ces nouvelles cartes d’identité des réfugiés va nous permettre de faire valoir tous nos droits comme nos frères sénégalais’’, a-t-il ajouté. Selon Yves Vatiri, administrateur du bureau régional du HCR à Dakar, ces nouvelles cartes sont valables pour toute opération, à l’exception de l’établissement de passeport.

Ousmane Ly, chargé de communication d’OFADEC, précise qu’à travers son programme intégration local qui vise à d’aider les réfugiés à se prendre en charge entièrement, le HCR a financé plusieurs projets de développement.C’est ainsi que ‘’des écoles ont été construites, des jardins aménagés’’, a-t-il indiqué, ajouta nt à la liste des réalisations, des maternités, des postes de santé, des moulins à mil, des groupements, des banques de céréales…Toutes ces actions sont guidées par un seul objectif : aider les réfugiés mauritaniens vivant au Sénégal à vivre correctement et à se prendre en charge.

Source: ENQUETE PLUS (Sénégal)
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires