Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sénégal : Karim Wade convoqué par la justice pour biens mal acquis


International
Vendredi 9 Novembre 2012 - 15:05

Karim Wade, le fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, a été convoqué le 15 novembre par la gendarmerie, a annoncé jeudi le procureur Alioune Ndao de la Cour de répression de l’enrichissement illicite.


Sénégal : Karim Wade convoqué par la justice pour biens mal acquis
Karim Wade sera auditionné le 15 novembre par la gendarmerie, a annoncé jeudi, à Dakar, Alioune Ndao, procureur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite. Le fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade avait déjà été convoqué à deux reprises en juillet. Ce dernier, qui avait été auditionné en juin à deux reprises, va de nouveau être interrogé sur les millions de dollars retrouvés sur un compte bancaire, arguant qu’il s’agit d’un cadeau de son père. Il est soupçonné par la Justice d’avoir détourné ces fonds alors qu’il était ministre de la Coopération internationale, des transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie entre 2009 et 2012. Des ministères qui étaient dotés de budgets colossaux. Selon Alioune Ndao, « les enquêtes ont commencé depuis plus d’un mois. Nous sommes à la recherche de milliards détournés et sortis du pays et que nous voulons faire revenir dans le pays ».

« Personne n’est au dessus de la loi »

Le fils de l’ex-président n’est pas le seul à être concerné par cette enquête. D’autres caciques de l’ancien régime sénégalais seront également auditionnés le 15 novembre. Parmi eux : Madické Niang, Samuel Sarr, Oumar Sarr, Abdoulaye Baldé et Tayibou Ndiaye, Doudou Diagne.

D’après le procureur Alioune Ndao, d’autres personnalités pourraient se rajouter à cette liste, soulignant que « personne n’est au dessus de la loi, et que même, les marabouts rendront compte s’ils sont interpellés ». Une déclaration qui fait suite aux propos du président Macky Sall qui, le jour de la célébration de la fête de l’Aïd-el-kébir, avait promis de restituer tous les fonds détournés par l’ancien régime d’Abdoulaye Wade. Ces fonds sont estimés à plus de 400 milliards de FCFA (soit 609 796 068 d’euros).

Khalil Dieme
Pour afrik.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire