Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sénégal : Juste un SMS et la naissance de votre enfant est déclarée


Actualité
Lundi 13 Août 2012 - 14:37


Sénégal : Juste un SMS et la naissance de votre enfant est déclarée
Au Sénégal et plus généralement en Afrique subsaharienne, beaucoup d’enfants nés notamment en milieu rural ne sont pas déclarés à la naissance. Ce qui, avec les années pose un problème d’instruction, puisqu’un certificat de naissance est obligatoire lors du passage en classe de 6e.

Pour lutter contre le phénomène, l’ONG Aide et Action a mis en place à Kolda (sud du Sénégal) un système qui permet de déclarer la naissance de son enfant via téléphone mobile. Une initiative évoquée par le site Irin News:

«Le droit sénégalais n’impose pas de déclarer les naissances, pourtant les certificats de naissance sont nécessaires pour l’inscription des enfants à l’école et le passage des examens écrits. L’éloignement de certains villages des centres d’état civil, associé à la pauvreté, l’ignorance ou même la négligence, sont autant d’obstacles à la déclaration des naissances.»

Dans les villages reculés de la région de Kolda, la plupart des parents ne déclarent pas leurs enfants, et ce pour différentes raisons: manque de temps pour aller au service d’état civil, manque d’argent pour obtenir un certificat de naissance, etc.

La déclaration par téléphone mobile permet à juste titre de résoudre ces différents obstacles:

«Des téléphones mobiles avec l’application de déclaration des naissances ont été remis aux chefs de village de Kolda. Les parents qui n’ont pas les moyens de se rendre au service d’état civil peuvent désormais transmettre les informations concernant le nouveau-né au chef qui les envoie à l’officier d’état civil par simple SMS. Les certificats de naissance coûtent 300 francs CFA (environ 45 centimes d’euros), tandis que l’envoi d’un SMS coûte seulement 10 francs (environ 1 centime d’euro).»

L’initiative commence déjà à faire ses preuves, puisque selon Aliou Camara, officier d’état civil dans la région, «beaucoup de naissances sont maintenant déclarées. Ces deux derniers mois (mai et juin 2012), 80 % des naissances ont été déclarés».

Sene Sally, mère de quatre enfants à Kolda, est devenue adepte de cette pratique:

«J’ai déclaré la naissance de mon bébé par téléphone parce que c’est très simple.»

Lu sur Irin News
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires