Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sénégal : Controverses autour du patrimoine de Macky Sall


International
Mercredi 9 Mai 2012 - 16:07

Contrairement à ses prédécesseurs, le président Macky Sall a remis sa déclaration de patrimoine devant le Conseil constitutionnel. Celle-ci a été publiée ce mardi au journal officiel.


Macky Sall, président du Sénégal
Macky Sall, président du Sénégal
Plusieurs villas à Dakar et Saly sur la Petite Côte, un appartement de 300 mètres carrés à Houston aux Etats-Unis et des terrains. Le tout pour un montant déclaré de 1,3 milliards de francs Cfa (environ 2 millions d’euros). Comme promis, le président sénégalais a procédé à sa déclaration de patrimoine devant le Conseil constitutionnel qui l’a publié hier au journal officiel.

Depuis vendredi et l’annonce lors du Conseil des ministres de l’imminence de cette déclaration, la polémique enfle autour du patrimoine de Macky Sall. D’après plusieurs journaux de la place, certains biens seraient sous-évalués. Ainsi, Walfadjri estime que « le nouvel homme fort du Sénégal pèse, au bas mot, 3 milliards selon les estimations de ses biens publiés dans sa déclaration de patrimoine ». Le quotidien mentionne par exemple un terrain de 2.069 mètres carrés dans le quartier huppé des Almadies. « La valeur marchande du mètre carré aux Almadies varie entre 300 et 500.000 francs (…), explique Walf s’appuyant sur l’évaluation d’un expert immobilier. Ce qui peut donc rapporter 1.034.500.000 francs pour une superficie de 2 069 mètres carrés. Une somme largement au-dessus de la valeur des 200 millions, ainsi que l’estime le président nouvellement élu dans sa déclaration de patrimoine. »

Outre les biens déclarés, Macky Sall indique posséder plusieurs comptes bancaires et 35 véhicules, qui précise-t-il dans le texte, servent essentiellement aux activités politiques de son parti. Sous couvert d’anonymat, certains membres de l’ancien régime s’interrogent sur l’origine de la fortune de Macky Sall, la plupart de ses biens ayant été acquis entre 2002 et 2007 quand Macky Sall était ministre puis Premier ministre. Le camp du pouvoir botte en touche et salue cet exercice de transparence, une première dans le pays. Et, la riposte du porte-parole de Macky Sall, Abou Abel Thiam, ne s’est pas fait attendre. « Aujourd’hui, le débat devrait porter sur le respect de l’esprit et de la lettre de la Constitution, qui exige du précédent président qu’il procède à la publication de ses deux déclarations de patrimoine, s’il les a faîte », tacle le porte-parole pour faire taire toute polémique.

Après Macky Sall, la déclaration de patrimoine du Premier ministre devrait suivre prochainement. Dès samedi, Abdoul Mbaye s’était étonné de la tournure que prenaient les évènements. « Depuis quelque temps, je suis en train de préparer ma déclaration de patrimoine, mais je suis en train de paniquer parce que tout le monde s’excite sur le niveau de patrimoine du déclarant », confiait-il. Avant de poursuivre : « Il y a beaucoup de discussions et de débats, mais il faut donner un sens à l’acte de déclaration de patrimoine » observant que « l’important n’est pas le contenu de la déclaration mais la comparaison qu’on aura à faire à la fin du mandat ». Décrit comme l’une des plus grosses fortunes du pays, l’ancien banquier pèserait d’après la presse sénégalaise 5 milliards de francs Cfa, soit environ 7,5 millions d’euros.

Simon Saro pour afrik.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire