Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Scandale au Parlement Européen : Argent facile, champagne à gogo et autres privilèges


Lu sur le web
Samedi 29 Juin 2013 - 14:05

Tom Staal, l’animateur hollandais de GeenStijl TV, s’est rendu aux parlements européens de Strasbourg et de Bruxelles en compagnie du député européen Daniël van der Stoep, également hollandais. L’animateur expose les gaspillages et les excès que leur simple visite a permis de mettre en évidence.


Scandale au Parlement Européen : Argent facile, champagne à gogo et autres privilèges
En 2008, le reporter Thomas Meier de RTL Allemagne fait un reportage sur la paie journalière des députés du Parlement européen.
 
Dans son reportage on voit que des députés viennent le vendredi vers 7 heures du matin dans le bâtiment du parlement pour se faire enregistrer sur les listes de présence leur permettant de toucher l’indemnité journalière de 284 euros ( prévue pour chaque journée de session parlementaire ), avant de partir immédiatement, valise à la main. Ils touchent ainsi l’indemnité de façon illégale, étant absents.
 
Les députés, en usant de cette pratique abusive, et en additionnant le salaire et les autres indemnités, pourraient ainsi augmenter leur revenu à 14 000 euros par mois, soit un salaire plus élevé que celui de la Chancelière Angela Merkel.

Dans la suite du reportage, le reporter tente d’interroger les députés présents sur ces abus et leur demande si ils viennent se faire enregistrer, mais on assiste à des comportements ridicules : A la vue de la caméra, certains députés s’enfuient dans les couloirs, dans l’ascenseur, ou cachent leurs visages.
 
Finalement, le reporter est expulsé par le service de sécurité, et cela de façon illégale, étant habilité avec sa carte de presse à tourner dans le bâtiment.
 
Le Daily Telegraph a publié un rapport secret du Parlement européen datant de 2009, confirmant que des parlementaires avaient largement abusé de cette pratique. Le même rapport a décelé d’autres abus, comme des primes personnelles dont le coût total pour l’Union Européenne aurait été de 93 millions d’euros en 2006.
 
En 2011, le Sunday Times avait piégé des députés européens grâce à des reporters du journal qui se sont présentés comme des lobbyistes, leur proposant de les payer 100 000 euros par an en échange d’amendements qu’ils pourraient faire adopter.
 
Source : lejournaldusiecle.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires