Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Santé : L'obésité débarque à vitesse grand V en Afrique


Société
Samedi 24 Novembre 2012 - 12:11

L’obésité gagne du terrain en Afrique subsaharienne. Le problème de surpoids auquel fait face le continent africain est d’un genre nouveau, selon le site américain Global Post.


Santé : L'obésité débarque à vitesse grand V en Afrique
Et pour cause :

«L'obésité prend une forme inhabituelle et particulièrement préoccupante. Alors que la faim des enfants a toujours été le problème le plus urgent dans les pays africains, les chercheurs disent que, au terme de leur croissance, des enfants rachitiques deviennent souvent des adultes en surpoids.»

Ce que confirme le Dr Zandile Mchiza: «la malnutrition conduit à l’obésité».

Cette scientifique, qui collabore avec le Conseil de recherche médicale d’Afrique du sud, souligne que dans les endroits où la sous-alimentation chez les enfants est élevée, les adultes sont plus disposés à devenir obèses où être en surpoids.

«Alors que vous grandissez, si vous aviez un retard de croissance à la naissance, et que vous êtes ensuite exposé à une abondance de nourriture, vous prenez du poids», affirme Zandile Mchiza.

Et l’obésité frappe en priorité les femmes adultes. Celles-ci ont d’ailleurs plus de chance de perdre leurs bébés. Même si pour le moment le lien de cause à effet n’a pas encore été établi, rapporte Global Post.

En Afrique du Sud, 61 % des adultes sont obèses, selon une étude publiée le mois dernier par GlaxoSmithKline, l'entreprise pharmaceutique.

L'enquête a révélé que 78 % des personnes obèses se considéraient en bonne santé.

Toutefois les taux d’obésité en Afrique restent encore loin des normes mondiales, mais selon les experts, le phénomène devrait s’amplifier d’ici 20 ans, souligne Global Post.

«Les changements globaux en cours, concernant le régime alimentaire face à la consommation d'aliments riches en matières grasses et en sucre, couplée à une urbanisation et à un mode de vie plus sédentaire pour de nombreuses populations, génèrent un déplacement vers le haut de l’indice de masse corporelle», explique Jenny Cresswell, dans une étude publiée en octobre dernier dans la revue médicale The Lancet.

Lu sur Global Post
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter