Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Santé : L'inactivité physique serait responsable de 10% des décès


Lu sur le web
Jeudi 19 Juillet 2012 - 11:14

Chaque année, 5,3 millions de personnes mourraient du manque de pratique physique. Cela représente un décès sur dix. En effet, certains cancers, diabètes et maladies cardiaques seraient principalement dus à l'inactivité physique.


Autres articles
Santé : L'inactivité physique serait responsable de 10% des décès
Presque autant de personnes meurent du manque de pratique physique que du tabagisme. C'est ce qui vient d'être démontré par une étude parue dans la revue britannique The Lancet datée du 18 juillet 2012. Menée par une équipe internationale composée notamment de chercheurs du Brigham and Women's Hospital de la Harvard Medical School de Boston, celle-ci a été effectuée dans 105 pays sur des adolescents de 13 à 15 ans et dans 122 pays sur des adultes de plus de 15 ans. Elle s'est attachée au niveau de pratique physique de la population par âge et par niveau de revenu, ainsi qu'à son impact sur l'espérance de vie.

Les résultats sont alarmants. Selon les chiffres dévoilés, 80% des adolescents de 13 à 15 ans et 31,1% des adultes de plus de 15 ans ne pratiqueraient pas le niveau d'activité physique recommandé par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Ce niveau correspond à une heure d'activité quotidienne modérée pour un adolescent et à 20 minutes quotidiennes environ pour un adulte. Les personnes les plus actives vivraient en Asie du Sud. Leur taux d'inactivité s'élèverait en effet à 17% seulement. À l'autre bout de l'échelle, se trouveraient les habitants des Etats-Unis et des pays méditerranéens, avec un taux d'inactivité aux alentours de 43%. L'inactivité augmenterait avec l'âge, avec le revenu du pays et serait plus élevée chez les femmes (34% pour les femmes contre 28% pour les hommes).

D'après les spécialistes, cette inactivité élevée en Occident peut s'expliquer par plusieurs facteurs, à commencer par la sédentarisation et les moyens de transport de plus en plus perfectionnés : voiture, métro, etc. La marche à pied et le vélo se pratiquent de moins en moins chez nous, alors que 20% des salariés chinois se rendent sur leur lieu de travail à vélo. Le temps passé assis devant un écran est également pointé du doigt. Ainsi, 42% d'entre nous resteraient assis plus de quatre heures par jour et 70% des adolescents regarderaient la télévision plus de deux heures quotidiennes.

Un facteur de risque pour les maladies chroniques

Or, d'après l'étude, le manque de pratique d'un sport serait l'un des principaux facteurs de décès, avec l'hypertension artérielle, le tabagisme et un taux de cholestérol élevé. Selon les chercheurs, 10% des cancers du colon et du sein, ainsi que 7% des diabètes de type 2 et 6% des maladies cardiaques seraient dus à une activité physique insuffisante. Les auteurs rappellent que la pratique d'un sport permet de réguler naturellement les taux de glycémie et de cholestérol et les triglycérides, tandis que le manque d'activité favorise presque toutes les maladies chroniques.

Selon le professeur Harold W. Kohl de la University of Texas d'Austin : "Le rôle de l'inactivité physique continue à être sous-évalué en dépit de preuves solides existant depuis plus de 60 ans quant à son impact sur la santé. Beaucoup reste à faire pour traiter l'absence d'exercice comme un vrai problème de santé publique". À quelques jours du début des Jeux Olympiques d'été 2012, il semble donc plus que jamais d'actualité que le sport est excellent pour la santé. D'ailleurs, d'après I-Min Lee, le principal auteur de l'étude : "La majorité d'entre nous est capable d'être actif. À peine 15 à 30 minutes de marche rapide par jour apporteront des avantages substantiels pour notre santé".

Les méthodes les plus efficaces pour inciter la population à pratiquer plus d'activité physique seraient les campagnes de presse et les petits messages chocs, selon Gregory Heath de la University of Tennesse qui a étudié les opérations tentées entre 2001 et 2011. En mettant en avant la pratique physique, les scientifiques espèrent rien de moins que faire augmenter l'espérance de vie mondiale de 0,68 ans.
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires