Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sahara médias publie les détails de la mort de Nabil Abu Alqama, un dirigeant d’Al qaeda au Maghreb Islamique


Actualité
Dimanche 16 Septembre 2012 - 18:44


Sahara médias publie les détails de la mort de Nabil Abu Alqama, un dirigeant d’Al qaeda au Maghreb Islamique
Des informations dont Sahara médias est entrée en possession révèle que Nabil Makhlouvi, alias Nabil Abu Alqama, vice-émir de la zone du Sahara à Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) conduisait sa voiture avec une vitesse inimaginable avant sa mort accidentelle, le 08 septembre dernier, à 10 heures du matin.

Les informations en possession de Sahara médias indiquent qu’Abu Alqama, quand il a touché un ânon sur la route, il a été coupé en deux à cause de la vitesse vertigineuse de la voiture ; il se serait arrêté, pour ordonner au reste du convoi de poursuivre la route, rebroussant lui chemin pour aller remettre au chef du village 25.000 CFA comme compensation pour l’animal tué.
Après avoir été remercié par le chef du village pour son geste, Abu Alqama a poursuivi sa route, conduisant lui-même la voiture à une vitesse vertigineuse. Avec à sa droite, deux de ses lieutenants, et derrière cinq hommes armés.

Quand la voiture est arrivée à 26 kilomètres de la localité de Goussi, distante de 160 kilomètres de la ville de Gao, elle a fait trois embardées, suite à une défaillance technique due à sa très grande vitesse.

Tous les passagers du véhicule étaient couchés sur le sol, et l’un d’eux, un jeune Touareg, nommé Aderrazak Al Ansari, est mort sur le coup. Les autres avaient des blessures de gravité relative et Nabil Abu Alqama, qui avait perdu conscience était dans un état critique. Et la source qui a rapporté les détails de l’accident disait qu’il répétait, inconsciemment, « Allah apporte-nous Ton Aide » et demandait aux autres de prier pour lui. Un passant arrivé sur les lieux se verra alors demander son téléphone par un des hommes d’Abu Alqama, qui avait la jambe cassée et qui appela l’un des passagers des autres véhicules partis devant pour les informer de l’accident. Revenus au secours de leurs camarades, ils ont trouvé Nabil Abu Alqama encore en vie mais devant lutter contre la mort encore trois heures. Après avoir rendu l’âme, il a été enterré par ses compagnons dans un lieu inconnu.
Abu Alqama, était l’adjoint de l’émir du Sahara pour AQMI, Daoud Abu Moussa, zone comprenant le sud de l’Algérie et le nord du Mali.

L’importance de l’homme résidait dans le fait qu’il était l’émir effectif dont les ordres étaient exécutés par Moctar Belmoctar, émir de la qatiba des enturbannés, Abu Alhamid Abu Zeid, émir de la qatiba de Tarek Ben Zeyad, Yahya Abu El Hama, émir de la qatiba « Elvourghan » ainsi qu’Abu Abdekerim Tarki, émir de la qatiba « Al ançar ». De ces quatre qatiba (brigades) s’est composé la qatiba de la zone qui donnait les instructions à toutes les autres.

Source: Saharamedias.net

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires