Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sahara/Maroc : La vidéo qui accable la Minurso


International
Mardi 7 Mai 2013 - 18:00

Jamais auparavant, la Minurso n’a été autant sous les feux de la rampe. Le projet de résolution américaine de lui confier la surveillance des droits de l’Homme au Sahara l’a remis au devant de la scène. Et la récente publication d’une vidéo de deux casques bleus prodiguant des conseils aux jeunes du Polisario ne va sûrement pas calmer les choses.


L'Allemand Wolfgang Weisbrod-Weber, chef de la Minurso
L'Allemand Wolfgang Weisbrod-Weber, chef de la Minurso
« La Minurso est dans l’intérêt du Polisario car sans la Minurso le Polisario ne peut pas survivre ». Ces propos, extrait d’une vidéo qui fait le buzz sur le web, émanent d’un soldat appartenant à cette mission de l’ONU. Un enregistrement qui vient ternir sérieusement la crédibilité de la Minurso. Sa neutralité est, ainsi, remise en cause par le Maroc.

La vidéo montre deux soldats en tenue de casque bleu, un Egyptien et un Argentin, assis dans une tente, en pleine discussion politique avec des jeunes du Polisario. L’Egyptien, visiblement, très engagé dans la défense de la thèse du front séparatiste se permet même d’haranguer ses interlocuteurs, tel un sergent avec les nouvelles recrues, avec ces termes : « Cette terre est la vôtre et personne ne peut vous la prendre et vous devez exploiter les conditions de chaque situation avec une approche nouvelle. Pour chaque situation pesez le pour et le contre et agissez en conséquence. Et ceci est votre occasion pour que vous soyez visibles au monde afin que vous obteniez votre droit ».

Du pain bénit pour le Maroc

Le timing de la diffusion de cet enregistrement est tout sauf fortuit. Il coïncide avec le débat au Conseil de sécurité sur l’opportunité d’élargir les prérogatives de la Minurso pour y inclure la surveillance des droits de l’Homme au Sahara et dans les camps de Tindouf. Une pétition a même été lancée aujourd’hui, pour demander l’expulsion du soldat égyptien de l’ONU.

« Il faut aller plus loin et demander la démission du chef de la Minurso, l’Allemand Wolfgang Weisbrod-Weber», réclame Mohamed Taleb, un acteur associatif à Laâyoune. « Ses positions hostiles au Maroc ont encouragé ses subordonnés à agir de la sorte. N’oublions pas que depuis sa nomination (le 15 juin 2012, ndlr), il a multiplié les contacts avec les associations pro-Polisario, à l’instar de la CODESA présidée par Aminatou Haïdar ». Et après dix mois de prise de fonction, l’Allemand n’a jamais effectué le moindre déplacement à Rabat. En revanche, ses voyages dans les camps de Tindouf et en Mauritanie ont été fréquents.

Avant de prendre les commandes de la Minurso, Wolfgang Weisbrod-Weber était chargé de l’organisation, en septembre 1999, du referendum ayant conduit à l'indépendance du Timor oriental. Une opération ayant mis fin à plus de 35 ans d'administration indonésienne.

« Avant la diffusion de cette vidéo, les soldats de la Minurso étaient connus pour leurs activités dans la contrebande des cigarettes et des boissons alcooliques », nous indique une source au Sahara. « Jusque là, les autorités marocaines fermaient les yeux sur ce négoce illicite. Et c’est pareil du côté de la Mission. Sauf dans le cas d’un Tunisien expulsé car il aurait été mêlé dans une affaire de proxénétisme. Une page vite tournée par les deux parties », renchérit la même source.

Source : yabiladi.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire