Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Sabotage des élections : quand on parle du loup, voilà qu’il montre la queue…


A.O.S.A
Vendredi 29 Novembre 2013 - 01:44


Sabotage des élections : quand on parle du loup, voilà qu’il montre la queue…
Même s’il faut lire avec des pincettes sur le nez les déclarations d’alakh-bobar, dont le site vous accueille pourtant avec cette enseigne « première agence d’information mauritanienne » avec pour slogan, tenez-vous bien, «  véracité, impartialité, célérité », ce qu’il faut traduire par doul-kate en wolof, cotate en poular, krérib en hassanya,  zrérite en chinois, à savoir menteur en français,  on n’ose croire qu’ils puissent aller si loin dans l’intox présumée. Aussi on veut bien les croire mais alors ce serait la mise à mort annoncée de la CENI : un gouvernement qui viendrait à la rescousse des partis ayant choisi son comité directeur pour réparer les prétendues erreurs de leur commission électorale indépendante dont les agents incriminés dans le sabotage « présumé » sont ceux du ministère de l’intérieur ! La belle blague ! Quel pays. 
 
Vivement demain qu’on entende de la part de l’APP et El-Wiam confirmation de ce délire annoncé ! En attendant, bouchons-nous le nez et lisons : « Election en Mauritanie: Le gouvernement s’engage à corriger les erreurs de la CENI ». Il faut déjà noter que ces arabisants passent du présent de l’indicatif et même de l’impératif du titre au conditionnel dans la première phrase du texte puis c’est de nouveau le présent. Quant aux coquilles, nous ne touchons pas aux signatures de la maison :
 
« Le premier ministre mauritanien Moulaye Ould Mohamed Laghdaf aurait assuré aux leaders des partis APP et El-Wliam l'engagement du gouvernement à corriger les erreurs que le CENI a commises lors des élections législatives et municipales du 23 novembre, a appris àAlakhbar de source bien informée. 
 
Les deux partis ont dénoncé des irrégularités et des cas de fraude qui, selon eux, avaient entaché le double scrutin du 23 Novembre. 
 
Le premier ministre a aussi promis à Messoud Ould Boulkheir, leader de l’APP, que la CENI reprendra le décompte des voix dans les bureaux contestés par son parti au nord du pays. 
 
La réaction du premier ministre fait suite à la décision des partis APP, Elwiam, Sawab, Renouveau Démocratique (RD) et Twassoul de suspendre leur participation aux processus électoral si la CENI ne prenne pas les mesures adéquates vis-à-vis des irrégularitées signalés. »
 
http://fr.alakhbar.info/8053-0-Election-en-Mauritanie-Le-gouvernement-sengage-a-corriger-les-erreurs-de-la-CENI.html
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires