Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Russie: Des élections truquées, selon des observateurs indépendants


International
Mardi 6 Décembre 2011 - 19:59

Deux jours après les élections législatives russes, qui ont vu le couronnement du parti "Russie Unie" du premier ministre Vladimir Poutine, un système particulier de fraude dit du "manège" aurait été mis en place. Dans le même temps les opposants qui ont commencé à manifester contre ces résultats, notamment ce mardi, ont été réprimés violemment par la police et même les forces spéciales.


Poutine (bas) et le président Medvedev
Poutine (bas) et le président Medvedev
Le système du "manège" – ou de l'"hélicoptère" – a été, selon le site d'information russe Newsru.com, "le procédé de bourrage d'urnes le plus utilisé lors des législatives du 4 décembre. En témoignent des vidéos tournées par des journalistes qui ont soit participé à ces opérations dans le cadre de leur enquête, soit, comme celle réalisée pour le quotidien en ligne Gazeta.ru, tenté de repérer des fraudeurs.

En quoi consiste ce système ? Les participants, équipés de cartes électorales falsifiées, font la "tournée" de certains bureaux de vote ; à chaque étape, une fois dans l'isoloir, ils glissent dix bulletins (cachés dans une poche spéciale de leur manteau) dans leur propre bulletin. Puis se dirigent vers la table où se trouve un complice parmi les assesseurs officiels, à qui ils remettent un passeport qui renferme un ticket ou un petit calendrier indiquant que l'électeur fait partie du "manège".

Dans la vidéo de Gazeta.ru, la journaliste filme une liasse de bulletins (des grandes feuilles) avec la case "Russie unie" cochée et une carte électorale, qu'une électrice a trouvé dans les toilettes. Elle essaie, ensuite, dans un couloir, d'obtenir que deux individus ouvrent leur blouson devant les miliciens, car elle est persuadée qu'ils y ont caché des bulletins. Enfin, elle demande aux responsables du bureau de vote si elles vont s'adresser à la Commission centrale pour déclarer des fraudes dans leur bureau.

Des manifestations réprimées par les forces spéciales

"Les forces spéciales ont dispersé la marche des insatisfaits", titre le journal. Au lendemain des législatives qui ont donné la victoire au parti Russie unie, une manifestation, qualifiée de "plus importante de ces dernières années" par le quotidien, a rassemblé 5 000 personnes à Moscou pour protester contre les fraudes électorales. "L'action s'est terminée en affrontements avec les forces de l'ordre", écrit le journal. Plus de 300 personnes ont été interpellées. Observatrice du scrutin, l'Osce a dénoncé des "violations" dans le comptage des voix.

Lors d'un nouveau rassemblement organisé à Moscou, mardi 6 décembre, pour protester contre la victoire aux élections législatives de dimanche du parti du premier ministre, Vladimir Poutine, la police a interpellé des dizaines de manifestants. Parmi les personnes interpellées figure le leader de l'opposition Boris Nemtsov, a indiqué la porte-parole de cet ancien vice-premier ministre, Olga Chorina.
La police avait prévenu plus tôt qu'elle interpellerait les participants à ce nouveau rassemblement, à l'appel duquel avaient répondu quelque 4 700 personnes sur le réseau social russe VKontakte.ru. Une autre manifestation d'opposition était prévue à Saint-Pétersbourg, la deuxième ville du pays.

Noorinfo
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire