Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Retour de Poly Hong dong : Le RFD suspecte le versement de commissions


Economie
Mercredi 24 Avril 2013 - 09:50

La société chinoise Hondong est désormais autorisée à reprendre ses activités de pêche dans nos eaux maritimes, après une première interdiction par les autorités compétentes pour manquement aux clauses de l’accord conclu entre ce géant halieutique et l’Etat mauritanien, principalement relatif au quota des nationaux embauchés sur ces navires.


Signature de la convention de pêche qui liait l'état mauritanien à Poly Hong Dong, le 6 juin 2011. Crédit : AMI
Signature de la convention de pêche qui liait l'état mauritanien à Poly Hong Dong, le 6 juin 2011. Crédit : AMI
Autres articles
Mais ce retour suscite des cris d’alarme au sein du RFD, qui explique ce come-back par un probable règlement de commissions que le refus de la société de verser aurait conduit aux instructions lui intimant de suspendre ses activités.

Etayant ses suspicions sur cette affaire, le RFD estime que malgré qu’aucun changement ne se soit opéré dans le comportement de ladite société par rapport au respect de ses engagements, « elle a été autorisée à continuer ses activités », soulignant qu’au vu la nébulosité de ces accords et les virevoltes du régime, il y a lieu de s’interroger « si tous ces agissements ne tournaient pas autour de sombres affaires de commissions non versées ».

Lire sur le sujet : Convention de pêche Mauritanie-Chine: Députés et professionnels s'érigent contre un «blanc-seing pour un pillage organisé».

Et d’ajouter qu’après tant de tintamarres autour de cette question, « que peut-il motiver un tel retournement au moment où tout le secteur croupit dans une crise sans précédent » précisant qu’aucune mesure n’a été prise pour contraindre la société chinoise à honorer ses engagements. Pour le Rfd, les licences de pêche de fond ont été attribuées alors que la presque totalité des pirogues de la pêche artisanale sont arrêtées pour cause de mévente du poisson et de chute des prix de ce produit vendu exclusivement par la SMCP.

Le Rfd va même jusqu’à indexer le régime en place de favoriser son propre groupe d’hommes d’affaires cupides et peu scrupuleux en maintenant le pays dans cette situation grave que vit aujourd’hui le secteur de la pêche dans son ensemble, conduisant à destruction entière.

Lire sur le sujet : Affaire Poly Hong Dong: Des acteurs du dossier s'expriment

Source : Le Rénovateur
Mamoudou Kane


              


1.Posté par tall le 24/04/2013 22:57
RFD les paroles ne servent à rien ,il faut des actes sur le terrains ,tous les partis politiques sont complices , pars-que vos discours n'ont pas d'effets sur AZIZ ,la manière forte est parfois nécessaire pour changer le comportement d'un homme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires