Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Renouvellement des instances du RENAJ: "Les ingérences" du ministère provoquent


Actualité
Mercredi 14 Décembre 2011 - 16:20

Des jeunes, se présentant comme membres du bureau exécutif du Réseau national des Associations des jeunes (Renaj), ont tenu, ce matin, une conférence de presse à Nouakchott «pour éclairer l’opinion publique sur la gravité de la décision du ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports, de renouveler les instances du réseau».


Qui veut irriter les jeunes ?
Qui veut irriter les jeunes ?
Autres articles
Murmures…
«Des messages ont été adressé par le ministère (de la culture, de la jeunesse et des sports, ndlr) aux hakems et walis pour organiser et superviser le renouvellement des instances de notre réseau. Ainsi le ministère prend les autorités de notre Assemblée générale», a dit Hamma Ould Soufi qui s’est présenté comme président du Réseau national des Associations des Jeunes (RENAJ). «C’est quand même étonnant du fait que nous avons déjà commencé à nous renouveler, nous-mêmes» a-t-il ajouté. Précisant que les instances de son réseau ont été renouvelées dans les wilayas du Brakna, du Trarza et de Tiris-Zemmour «et ce sur appuis financiers de l’Unicef et appuis techniques du ministère».
«On a du mal à comprendre cette attitude, au moment où la dernière activité conjointe entre lui et nous ne date que de deux mois, lorsque nous avons organisé un atelier de formation de formateurs des jeunes, où l’harmonie des deux était excellente» ont déclaré des intervenants.
Le ministère, par cette démarche, «contourne et bafoue» les réglementations en vigueur ; «il contourne, de facto, toute la République» a dit Hamidou Cheikhna Sngho qui s’est présenté comme étant le Secrétaire du RENAJ. D’après lui, c’est la troisième tentative du ministère visant à «infiltrer» le réseau. Sangho s’est demandé sur les raisons de cette «ingérence» au moment où le ministère tient à les «priver des subventions».
 
… Et chuchotements
Selon Ould Soufi, le ministère devait les impliquer dans ce renouvellement: «On peut comprendre et admettre la volonté du ministère de renouveler nos instance. Mais, qu’il passe par nous à l’Assemblée générale, ne serait-ce que pour respecter les procédures» a-t-il dit.
«Nous, on n’a peur de rien. On sait que nous gagnerons toute élection de renouvellement. Ce que nous protestons c’est cette ingérence dans les affaires de la société civile» a dit Idrissa Diallo qui s’est présidé comme étant le président de l’antenne du Réseau à la wilaya Guidimagha.
Ould Hamma a mis en garde le ministère : «les jeunes affiliés à ce réseau, n’accepteront pas que leur réseau soit politisé». Il a exhorté le président de la République d’intervenir pour mettre fin à cette «mascarade». Il a déclaré qu’il va convoquer une réunion extraordinaire de l’Assemblée générale pour prendre les mesures appropriées.
Noor Info


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires