Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Rémission pour une Française porteuse du VIH à la naissance


Société
Mardi 21 Juillet 2015 - 10:30

Une Française de 18 ans, infectée par le virus du sida (VIH) pendant la grossesse de sa mère, est en rémission après avoir été sous traitement antirétroviral jusqu'à l'âge de 6 ans, un traitement stoppé par la suite, selon une étude publiée lundi 20 juillet.


Rémission pour une Française porteuse du VIH à la naissance
Née en 1996 avec le virus du sida, une jeune française vit aujourd'hui sans aucune trace du virus dans son corps. Il s'agit du premier cas mondial qui montre "qu'une rémission prolongée après un traitement précoce peut être obtenue chez un enfant infecté par le VIH depuis la naissance", selon l'étude présentée par le Dr Asier Saez-Cirion de l’Institut Pasteur, à la 8e conférence sur la pathogenèse du VIH à Vancouver.

Traitée par l'antirétroviral zidovudine

La jeune femme a été "infectée en fin de grossesse ou à l'accouchement alors que sa mère avait une charge virale (quantité de virus présents dans le sang) non contrôlée". Elle a été immédiatement traitée par l'antirétroviral zidovudine pendant six semaines et diagnostiquée porteuse du VIH "un mois après sa naissance", selon les travaux menés par l'Institut Pasteur, l'Inserm et l'Assistance publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Depuis plus de douze ans, alors qu’elle ne prend plus aucun traitement, le virus ne se multiplie plus dans son corps. Autre point positif : il n'y a aucune trace du VIH dans ses bilans sanguins. Selon les chercheurs, le cas de cette patiente souligne l'importance d'un traitement précoce pour contrôler l'infection par le VIH.

Le cas du "Mississippi baby"

Les spécialistes du sida restent toutefois prudents après la déconvenue l'an passé de l'enfant baptisé "Mississippi baby". Ce bébé américain, né en 2010 et contaminé par sa mère, avait été traité dès sa naissance.

Il y a deux ans, l'enfant, jugé guéri, faisait figure d'exemple partout dans le monde et redonnait espoir pour des millions de malades. Mais sa rémission, sans aucun anticorps décelable dans ses analyses, n’a duré  qu'un temps : 27 mois. En juillet 2014, la mauvaise nouvelle est tombée. Des examens ont montré que le virus recommençait à se multiplier dans le corps de l'enfant.

Vers "une génération sans sida" ?

"Le monde a réussi. Nous avons réussi et dépassé (…) les objectifs concernant le sida (…) Mettre fin à l’épidémie de sida (…) d’ici à 2030 est ambitieux, mais réaliste" a déclaré mardi 14 juillet Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations-Unies, après la publication de données montrant que les nouvelles infections au virus avaient diminué de plus d’un tiers en 15 ans.

Entre 2000 et 2014, les contaminations ont reculé de 35,5%, soit 2 millions de nouveaux cas. Elles ont même diminué de 58% parmi les enfants. En 2014, 1,2 millions de personnes sont mortes de causes liées au sida, soit une chute de 41% depuis le pic de 2004, selon le rapport de l’ONU.

Sida : couper court aux idées reçues

Piqûres d'insectes, piercings, bisous, homosexualité... Les idées reçues concernant la tranmission du Sida ont la peau dure. Comment démêler le vrai du faux ? Retour en images sur ce qu'il faut savoir sur la transmission.

M6info
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter