Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Réduction d'effectifs à Kinross-Tasiast : Le poids des maux, le choc des faux taux


Economie
Samedi 12 Octobre 2013 - 12:05

La société minière canadienne vient d'annoncer un plan de réduction de ses effectifs, qui devrait concerner près de 300 personnes. Une nouvelle qui planait entre les employés et au niveau des syndicats depuis des mois maintenant et que les analystes financiers votaient venir.


Réduction d'effectifs à Kinross-Tasiast : Le poids des maux, le choc des faux taux
C'est donc officiellement le 25 octobre que "près de 300 salariés" de Kinross-Tasiast seront remerciés. Une nouvelle justifiée dans le communiqué de la compagnie minière par "la baisse des cours de l'or et la hausse des coûts".
 
"Cette baisse significative du cours de l'or a eu de fortes répercussions sur l'industrie minière à travers le monde. Cela signifie que les entreprises génèrent moins de revenus de leurs activités d’exploitation et qu’elles doivent gérer avec plus grande attention leurs coûts d'exploitation de même que leurs engagements de dépenses à court et long terme, afin de maintenir leur rentabilité et leur santé financière" expliquait déjà il y a quelques semaines Kinross, sur son site institutionnel.
 
A ce titre, continuait alors la société canadienne, "Kinross prévoit de diminuer ses dépenses d’investissement à hauteur de 150 millions $ US d’ici la fin de 2013 et d’effectuer d’autres importantes réductions de dépenses au cours de l’année prochaine. Ces mesures visent à garantir la rentabilité de Kinross quand le cours de l'or est faible, tout en gardant une marge de manœuvre suffisante pour la poursuite d’une croissance et d’un développement économiquement viables, si les conditions du marché s’améliorent. 
 
Donc la nouvelle annoncée en début de week end n'en est pas vraiment une. D'autant que plusieurs cadres et employés de la société en avaient été avertis  plus ou moins directement par leur hiérarchie. "Cela fait plusieurs semaines qu'on nous a prévenus qu'il y aurait des compressions d'effectifs dans tous les départements. Avec des droits revus à la baisse" affirme un de ces cadres, qui espère que cette épée de Damoclès qui tombe le 25 octobre ne le touche pas.

Evolution du cours de l'or de 1970 a 2012
Evolution du cours de l'or de 1970 a 2012
Pas de nouvelle usine avant 2015 (au plus tôt)
 
Dans le cadre de cette réduction programmée des dépenses, Kinross n’envisage pas de prendre, pour le moment et jusqu’en 2015 au plus tôt, de décision quant à l’ouverture d’une nouvelle usine de traitement pour l’expansion de la mine Tasiast, quels que soient les résultats de l’étude de faisabilité. Cette étude est en cours et devrait se terminer au cours du premier trimestre de 2014.
 
Ce qu'annonçait aussi dans une visio-conférence, où il était question avec les analystes de Kinross, de l'étude de pré-faisabilité du projet d'expansion de Tasiast, J. Paul Rollinson, le big boss de la maison-mère. Il prévenait : "Il reste un travail considérable à abattre sur l'étude de faisabilité avant qu'une décision ne soit prise pour procéder à la construction de la seconde usine de traitement. Et nous ne prendrons une telle décision qu'après que tous les efforts en amont aient été faits".

Evolution du cours de l'or en 2013
Evolution du cours de l'or en 2013
Des cours en chute, de mauvaises prospectives des taux
 
"Comme beaucoup d’entreprises du secteur minier, la société subit une pression considérable à cause de la baisse des cours de l’or ayant chuté de 1.675 $ le premier janvier 2013 à environ 1.300 $ à nos jours" justifie la compagnie minière dans son communiqué parvenu à la presse.
 
Il y a quelques mois, des analystes du secteur, s'étonnait qu'une aussi grande structure ait pu "autant se tromper sur une acquisition". En l'occurrence après l'acquisition par Kinross de Red Back Mining, l'analyste George Topping estimait que Kinross avait perdu "80% de sa valeur". Cette dépréciation signifiant entre autres que Kinross récupèrerait "à peine la moitié des coûts de construction de Tasiast., et que la société mère n’en tirera pas autant qu’elle ne l’espérait" précisait l'analyste.

Une perte de 3,2 milliards de dollars us, au second trimestre de cette année qui a été justifiée par la dégringolade "des valeurs liées au prix de l'or en deçà des projections". De mauvaises projections donc, qui corroborent l'idée "d'erreur" avancée par George Topping.

Oser nettoyer la machine?
 
Certes, on peut comprendre objectivement le ralentissement de l'activité minière, donc des coupes éventuelles, et plus ou moins importantes dans les effectifs, mais déjà, en son sein même, beaucoup se mettent à espérer que les "cerveaux et bras inutiles sauteront en premier". "La société est remplie d'inutiles, pour certains proches de puissantes autorités du pays dont les rôles au sein de l'entreprise ne sont pas clairement définis. Nous-mêmes y travaillant on ne voit pas, on ne comprend pas ce qu'ils font, pour des salaires qui figurent parmi les plus élevés" dénonce un cadre de la société.
 
MLK
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires