Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Rapport terrifiant sur l’esclavage : qu’attend Aziz pour convoquer l’ambassadeur américain ?


A.O.S.A
Samedi 29 Août 2015 - 00:06


Rapport terrifiant sur l’esclavage : qu’attend Aziz pour convoquer l’ambassadeur américain ?

 

Voilà encore la preuve, comme le député Bedredine  le dit en pleine assemblée à Messoud, que « l’esclave se trompe sur tout sauf sur son maître ». Sinon comment comprendre que ni  le parlement mauritanien, ni le gouvernement ni le chef de l’Etat ne s’indigne officiellement après le rapport du département d’état américain 2015 sur la situation des droits de l’homme en Mauritanie ? On se souvient qu’en décembre dernier quand le parlement européen a émis une résolution non contraignante sur l’esclavage en mauritanie prenant en compte notamment le cas de Birame Ould Dah Abeid…

 

 

…le parlement mauritanien a émis à l’unanimité une résolution mettant en garde le parlement européen de s’ingérer dans les affaires intérieures mauritaniennes.

 

 


Le moment singulier se voulait solennel alors que la résolution non contraignante européenne était légère par rapport au contenu terrible de dernier rapport du département d’Etat américain sur la situation des droits de l’homme où la Mauritanie est présentée comme un pays esclavagiste par excellence avec toutes formes de trafics d’humains femmes et enfants viols compris, sans parler de toutes formes de discriminations à caractère raciste. De plus, le rapport américain présente l’état mauritanien comme quasi-complice de cette situation vu que ce dernier ne ferait rien de concret pour changer la donne sinon des lois qui n’engagent à rien. Au contraire, mille lois contre l’esclavage, zéro captif esclavagiste et plusieurs captifs militants des droits de l’homme. Notamment un prix ONU. 

 

 

Il faut croire que les américains savent de quoi ils parlent vu qu’ils sont très renseignés non seulement grâce à leurs divers programmes pour venir en aide aux plus démunis partout sur le territoire or il se trouve que les plus démunis sont les esclaves et les descendants d’esclaves mais en plus les américains rencontrent toute la société civile même celle marginalisée par le pouvoir. 

 

 


En matière de rapport direct avec les populations et les acteurs de la société civile, les américains ne font pas dans le politiquement correct pour plaire au pouvoir mauritanien. Ils veulent rencontrer et écouter tout le monde directement : pouvoir opposition ONG etc.. Que ça soit un chargé d’affaire qui va rencontrer les FPC tout juste envoyés au diable par le pouvoir après leur demande de récépissé ou l’ambassadeur américain posant au milieu de la famille de Birame Ould Dah Abeid pour leur apporter son soutien, les américains agissent en diplomates libres de se renseigner et surtout de soutenir qui bon leur semble si les informations en leur possession attestent une violation des droits de l’homme.

 


Cela dit on attend toujours une visite de l’ambassadeur chez Ould Mkheitir détenu d’opinion repenti pour un crime qu’il n’a pas commis de l’avis de plusieurs oulémas.

 
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires