Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Rapport annuel des DH 2014- 2015 : Satisfecit de la CNDH


Actu Mauritanie
Lundi 17 Août 2015 - 23:22

La présidente de la commission nationale des droits de l'homme (CNDH), Mme Irabiha Mint Abdel Wedoud, a présenté lundi, au cours d'une conférence de presse organisée à Nouakchott, le rapport annuel 2014-2015 sur la situation des droits de l'homme en Mauritanie.


Le rapport adressé annuellement au Président de la République, fait l'état des lieux des droits de l'homme dans le pays et formule des recommandations pour leur amélioration.
 
La présidente de la CNDH a indiqué, au cours de cette conférence de presse, que le rapport 2014 constitue la matérialisation d'une obligation tirée de la loi fondatrice de la commission, soulignant que le présent rapport coïncide avec le deuxième passage de la Mauritanie à l'examen périodique universel (EPU) pendant lequel le pays exposera à ses pairs devant le Conseil des droits de l'homme, l'état d'avancement des droits humains en Mauritanie.
 
" Dans le passé, la Mauritanie a été confrontée à de grands défis en matière de droits de l'homme dans la consécration des droits inscrits dans la Constitution et ses engagements conventionnels, qui ont été pris à bras-le-corps depuis 2009 " a-t-elle dit, affirmant que ce choix stratégique traduit dans les faits " la volonté politique du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et de son gouvernement d'enraciner les valeurs de démocratie et des libertés fondamentales", soulignant que la Mauritanie avance à pas sûrs sur le chemin de la consécration des droits de l'Homme ".
 
Et d'ajouter : " en effet, depuis 2009, la volonté politique des pouvoirs publics s'est exprimée à travers un ambitieux mouvement de reformes législatives allant dans le sens de la consolidation des droits humains et des libertés fondamentales", précisant que cet effort s'est poursuivi au cours de cette année, parallèlement au processus d'harmonisation du corpus législatif en vigueur avec les conventions internationales.
 
Mme Irabiha Mint Abdel Wedoud a noté avec satisfaction le partenariat constructif et le dialogue permanent avec le Gouvernement, le pouvoir judicaire, le Parlement et la société civile.
 
" La CNDH rend hommage au Gouvernement pour sa collaboration positive et ses relations de coopération étroites avec le Département de la justice, des Affaires Etrangères et de la Coopération, de l'Intérieur et de la décentralisation, de la Santé, de la Communication et des Relations avec le Parlement et des Affaires sociales", a-t-elle dit, affirmant que la Mauritanie a fait depuis 2009, le choix volontariste d'ouverture aux traités et aux rapporteurs des Nations Unies, ainsi qu'aux ONG internationales.
 
" Cette volonté politique, saluée par les Nations Unies et les organisations internationales, inscrit la Mauritanie dans la dynamique universelle de promotion et de protection des droits humains", a-t-elle ajouté, précisant que depuis, la Mauritanie est devenue partie aux neuf conventions des Nations Unies et à trois protocoles qui y sont attachés, pour l'application effective des desdites conventions par les juges et a procédé le 09 décembre 2014 à un tirage spécial du Journal Officiel, publiant toutes les conventions des Nations Unies qu'elle a ratifiées ou auxquelles elle a adhéré.
 
La présidente de la commission a rappelé que depuis son passage lors du premier cycle de l'Examen périodique universel et sous une stabilité politique effective, la Mauritanie a pris un certain nombre de mesures qui ont contribué à répondre aux recommandations formulées en 2010.
 
" Au plan constitutionnel, des réformes intervenues notamment en 2012 ont érigé en crime contre l'humanité les pratiques de l'esclavage, de la torture, ont reconnu la diversité culturelle et linguistique et imposé au plan politique un quota réservé aux femmes, " a-t-elle dit, soulignant que cette consolidation de l'infrastructure des droits de l'homme dans ses dimensions, a été réalisée dans une approche inclusive d'appropriation par les citoyens mauritaniens, dans leur diversité et sur toute l'étendue du territoire.
 
" Ces réalisations se déclinent dans les domaines des droits civils et politiques, économiques et sociaux, la lutte contre la pauvreté et l'exclusion, l'éducation pour tous, la scolarisation des filles, l'accès à la justice , la transparence et la responsabilité dans l'administration publique, la lutte contre la gabegie et la corruption, la liberté d'expression et d'association", a précisé Mme Mint Abdel Wedoud, indiquant que la commission favorise un dialogue constructif et les débats entre le gouvernement, le parlement, les institutions de la société civile dans le domaine des droits de l'homme, du droit, de l'action humanitaire et du renforcement de l'unité nationale.
 
La présidente a adressé également ses remerciements au Gouvernement, au Parlement, à l'ensemble des organisations de la société civile membres des espaces de dialogue de la CNDH ainsi " qu'à nos partenaires pour leur engagement et leur soutien à la promotion et à la protection des droits de l'Homme en Mauritanie et en particulier l'Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID ) et les agences du système des Nations Unies (Haut Commissariat aux droits de l'Homme et le PNUD).

AMI 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires

Le bain turc de la SNIM

18/08/2016 - Noorinfo