Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Rapport annuel de la HAPA sur la situation de la presse : Emergence de la presse électronique


Actu Mauritanie
Jeudi 13 Juin 2013 - 12:18

La Haute autorité de la presse et de l’audiovisuel (HAPA) vient de publier sur son site le Rapport 2012 sur la situation de la presse en Mauritanie. Ce rapport touche les différents médias, l’audiovisuel, mais aussi la presse papier et électronique, ainsi que les associations de presse.


Rapport annuel de la HAPA sur la situation de la presse : Emergence de la presse électronique
Dans son introduction, le Rapport rappelle l’importance des médias dans le développement économique, social, politique et intellectuel des Nations, soulignant qu’en vertu des dispositions juridiques qui sont conférées à la HAPA dans le cadre de ses missions de contrôle et d’encadrement de la presse, un document est annuellement publié par l’institution afin d’éclairer l’opinion sur les actions qu’elle mène pour le respect de la législation et de l’organisation en la matière. Ces actions se traduisent selon le document par des visites de terrain, la création d’une expertise journalistique, l’élaboration d’études, la compilation d’informations et de documents qui lui permettent de suivre le respect par les acteurs des lois régissant la profession, les devoirs liés à l’attribution des autorisations, tout en respectant dans les procédures la protection des sources.

En 2012, le milieu médiatique en Mauritanie a connu, selon le Rapport, d’importants changement, avec la consolidation de l’arsenal juridique propre à la liberté d’expression, tel que vécu avec la libéralisation de l’audiovisuel, l’aide publique à la presse.

Ces efforts ont concouru à propulser la Mauritanie au peloton de tête en matière de liberté de presse dans le monde arabe, selon le témoignage de plusieurs organisations internationales, s’est félicité le Rapport.

Pour consolider cet acquis, la HAPA a mené selon le document, entre le 25 février et le 11 avril 2013 une enquête complète sur le paysage médiatique national pour s’imprégner de la situation de la presse d’une manière générale, dans le but d’en faire une évaluation objective et exhaustive en prenant la véritable photographique du moment.

Ainsi, le contenu du Rapport serait le fruit d’un travail mené par plusieurs équipes de la HAPA sur le terrain, avec la visite des sièges des différents médias, pour mesurer le degré de respect des normes de travail requises, aussi bien sur le plan institutionnel que professionnel, le niveau de compatibilité avec les critères en vigueur. D’autres données auraient été fournies par les concernés eux-mêmes dans les locaux de la HAPA pour des raisons qui leur seraient propres.

L’audiovisuel public : Radio et télévision nationale

En 2012, les médias publics, la radio et la télévision nationale, se sont transformés en sociétés à participation où l’Etat détient tout ou partie des actions. L’objectif est de garantir l’aspect service public de ces organes afin d’offrir aux citoyens un accès à la libre expression dans ces médias et à l’éducation, tout en permettant l’exécution de la politique du gouvernement sur le plan radiophonique et télévisuel.

Ce changement constituait, selon le Rapport, une réponse aux dispositions de la Loi 045/2010 relative à la libéralisation de l’audiovisuel. Cet aspect restera cependant insuffisant, indique le document, tant qu’un cahier des charges et des obligations ne sera élaboré, ainsi que des contrats de production avec le gouvernement sous la supervision de la HAPA. Plusieurs correspondances ont été envoyées dans ce cadre par la HAPA au ministère de la Communication pour rappels, afin de compléter les dispositifs dans ce cadre.

L’audiovisuel privé

Conformément à la Loi 045/2010 du 26 juillet 2010 relative à l’audiovisuel, quatre licences ont été attribuées à des chaînes de télévision privées commerciales et à cinq stations radios privées commerciales, qui ont déjà commencé leur diffusion. Cette démarche a permis de consolider le droit du citoyen à la communication, à l’accès à l’information et à l’expression, tout en ouvrant les canaux de l’expression à l’ensemble de la classe politique qui peut désormais communiquer directement avec ses militants.

Les équipes de la HAPA ont visité les sièges de ces différentes radios et télévisions, notamment TV Sahel, El Watania, El Mourabitoune et Dava ; Radio Kobenni, Saharamédias, Nouakchott Libre et Mauritanid. Il s’agissait d’évaluer de plus près le déroulement du travail au niveau de tous ces médias naissants, de s’assurer du degré de respect des obligations professionnelles et techniques contenues dans les cahiers de charges, et d’en rappeler les substances s’il le faut.

Même s’il est prématuré de juger ces médias, souligne le Rapport, les remarques préliminaires indiqueraient une plus grande conformité par rapport aux normes des radios privées sur les télévisions qui seraient toujours encore au stade de démarrage.

Presse écrite papier

La presse écrite est caractérisée depuis 2006, constate le Rapport, par une grande diversité de titres et de contenus. En 2012, les équipes de la HAPA ont recensé quelques 204 institutions de presse, dont 99 journaux et 77 sites électroniques ainsi que 28 journaux possédant une interface électronique.

Il a été remarqué au cours des visites de terrain, que 11 journaux ont définitivement cessé de paraître en 2012, alors que 11 autres nouveaux journaux sont apparus et que 7 journaux se sont transformés en sites électroniques. Parmi ces lots, 47 journaux ont été jugés à parution irrégulière, n’ayant été édité qu’une ou deux fois en 2012.

Bien qu’aucune édition de la presse écrite n’a été censurée ou suspendue au cours de l’année, le suivi quotidien assuré par la HAPA a permis de constater un recul sur le plan professionnel au niveau de cette presse. Le traitement de l’information par certains organes par rapport à des évènements a été, selon le Rapport, peu crédible et contraire à l’éthique et à la déontologie.

Presse électronique

La presse électronique s’est imposée d’elle-même du fait des grandes avancées technologiques, constate le Rapport. Ce type de médium, pris en compte au détour d’une modification de la loi sur la presse, n’a pas tardé à capter une grande partie du public mauritanien. La grande influence que la presse électronique exerce au sein de l’opinion publique nationale, fait de la Mauritanie, l’un des premiers pays arabes à reconnaître le statut de journaliste à ses acteurs. L’intégration de la presse électronique dans le paysage médiatique lui a ainsi permis, souligne le Rapport, de bénéficier de l’aide publique à la presse.

Bien que le paysage médiatique local ne reflète pas sa maturité dans le domaine de la presse électronique, un avenir prometteur attend cependant ce secteur, selon le Rapport, eu égard notamment à l’expansion supersonique des portails d’information, des sites électroniques et des blogs.

Les équipes de recensement de la HAPA ont ainsi pu lister quelques 77 sites électroniques d’information en 2012.

Associations de presse

Le nombre d’associations s’est beaucoup accru, dépassant le nombre de 15. Ces associations représentent des partenaires solides pour la HAPA et participent en grande partie à consolider la liberté d’expression grâce à leur règlement intérieur qui encourage plus ou moins les journalistes adhérents au respect des règles d’éthique et de déontologie de la profession, tout en usant d’une manière positive la liberté d’expression.

Agences de production et de distribution

Les enquêtes de terrain menées par la HAPA ont permis en 2012 d’évaluer la situation de la distribution des journaux, confinée dans un cercle restreint au cœur de la Capitale, malgré la vieillesse du monde la distribution, représenté aujourd’hui par la MAPECI et 15/21.

La MAPECI reçoit la quasi majorité des journaux, à raison de 100 à 500 journaux. La MAPECI s’occupe de la distribution par le biais de quelques distributeurs qu’elle rétribue à hauteur de 30% des ventes, le reste 70% revenant à la MAPECI et au propriétaire du journal.

L’agence « 15/21 » circonscrit ses distributions de journaux aux quotidiens et quelques hebdomadaires. Elle n’utilise pas de revendeurs mais se contente de mettre dans les rayons de son siège les parutions.

La période de 2012 a connu à peu près, selon le Rapport, le même volume de ventes qui continue de chuter. La raison est multiple, économique et technique surtout, surtout avec l’éclosion des sites électroniques, sa vitesse à transmettre l’information. Cela a contribué à la mévente des journaux papiers et la transformation de certains d’entre eux en site électronique.

Agences de productions et correspondants

Le Rapport a été l’occasion pour la HAPA d’inviter les agences de production et les correspondants de presse étrangère à prendre contact avec elle pour finaliser leur situation juridique et leur permettre l’obtention de leur licence ou accréditation nécessaires dans l’exercice de leur profession. Les articles 15, 16 et 78 de la Loi 045/2010 portant Loi sur l’audiovisuel autorisent ainsi la production dans le domaine de l’audiovisuel, dans le domaine des manifestations pour une durée déterminée à condition qu’elles aient un intérêt intellectuel, commercial ou social, comme les meetings et les expositions commerciales, dans le domaine de manifestations pour des dons publics, la création ou la production test des chaines de l’audiovisuel, la distribution dans le cadre de la diffusion par satellite de contractuels dont les sièges sont situés hors du pays, la rediffusion sur le plan national d’émissions audiovisuels de la part de contractuels dont le siège est hors du pays. Et la liste des domaines d’intervention est longue.

Le Rapport s’achève par une avalanche de remarques et de recommandations.

Source: Lauthentic
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires

Le bain turc de la SNIM

18/08/2016 - Noorinfo