Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Rappel à l'ordre


Tribunes
Dimanche 20 Juillet 2014 - 23:48

Le dernier Conseil des ministres, celui de jeudi dernier (17/7), a été l’occasion pour le Président Ould Abdel Aziz de faire un rappel à l’ordre à ses ministres. Au moins sur deux questions.


Rappel à l'ordre
La première concerne les véhicules que certains départements n’ont pas remis au Garage administratif chargé de gérer le parc automobile de l’Etat. Depuis quelques années, le gouvernement avait décidé de centraliser la gestion de ce parc en mettant à disposition les véhicules aux administrations qui en feront demande. A charge pour elles de les remettre après la mission qui doit être circonscrite dans le temps et dans l’espace. Cette mesure phare du premier mandat limitait l’usage des 4x4 surtout et participait à la diminution considérable des charges de l’Etat.

Mais elle a vite été atténuée par le comportement des administrations qui se pliaient certes à la démarche consistant à exprimer le besoin tout en «oubliant de rendre les véhicules après utilisation». Le phénomène a pris de l’ampleur et la direction du Garage administratif a donc été obligée de le signaler. C’est au cours de ce Conseil que la question a été soulevée par le Président. La réponse des ministres, surtout celui des finances, a été que ces véhicules sont utilisés dans des «missions quasi-permanentes». Ce qui n’a pas convaincu parce qu’il a été finalement convenu «d’y voir clair». La deuxième sortie «musclée» a concerné la lutte contre la gabegie.

Le Président Ould Abdel Aziz a souhaité que ce mandat soit celui du renforcement des mesures prises pendant le premier mandat. Il a ainsi fait remarquer que la procédure consistant à faire rembourser par les contrevenants les sommes détournées, n’est finalement pas dissuasive. Il est désormais décidé que tout fauteur sera immédiatement démis de ses fonctions, il devra ensuite faire face aux implications pénales de ses actes et enfin rembourser s’il y a lieu. S’il doit aller en prison, il ira en prison pour rembourser ensuite. Le Président a mis en garde les ministres et a promis d’envoyer des équipes d’inspection dans tous les départements pour bientôt. Ces équipes seront priées de rendre leurs rapports au plus vite. Il a donné l’exemple de cette ambassade de Mauritanie qui loue depuis trois ans un immeuble à 31 millions (équivalent en devises) par mois, alors qu’elle se fait virer chaque mois la coquette somme de 71 millions.

Une différence de 40 millions, soit un total de un milliard quatre-cent-quarante millions qui sont allés suivre des chemins qui restent à définir. Le plus bizarre, c’est que le Président a dit que «trois personnes différentes ont occupé ce poste d’ambassadeur». Aucune n’a signalé l’anomalie. Est-ce à dire que les trois en ont profité à des moments différents ? est-ce que le ministère des finances était de mèche ? comment se faisait la transaction ? où allait le surplus ? On n’en sait rien, même si le Président a indiqué que la découverte du pot-aux-roses est due au hasard d’une rencontre entre les inspecteurs de l’IGE et le propriétaire de l’immeuble en question.

Le propriétaire leur aurait donné les preuves qu’il recevait juste les 31 millions du contrat initial… Ces rappels à l’ordre arrivent à un moment où le ministre qui qu’il soit tient mal dans son fauteuil, ne sachant ce qu’il va advenir après l’investiture du 2 août. En général, dans de pareilles circonstances, les responsables sont pris par une boulimie qui s’explique par la volonté de vouloir en profiter avant de partir. Non seulement, ils sont sevrés de leurs congés annuels sans pour autant savoir s’ils restent, mais ils sont avertis en plus… comme un homme averti… en fait, il en vaut combien ?

Source: Vu de Mauritanie
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter