Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Rami à Tempelhof (Berlin), le 2 novembre 2015.


Société
Samedi 7 Novembre 2015 - 00:10

J’ai 32 ans, je vivais à Alep. Ma maman est palestinienne et mon père syrien. Moi je suis syrien, ma femme et mes enfants aussi. Je ne voulais pas quitter la Syrie. Je me disais chaque jour que ça allait être mieux le lendemain. Sauf que ça empirait.


Rami : je suis syrien, ma femme et mes enfants aussi. Je ne voulais pas quitter la Syrie. J
Rami : je suis syrien, ma femme et mes enfants aussi. Je ne voulais pas quitter la Syrie. J
On s’est retrouvés tout d’un coup assiégés à Alep. Bachar veut exterminer Alep. On se déplaçait d’un endroit à l’autre. Pour sortir d’Alep, il a fallu payer les soldats du régime et l’Armée Libre. Je suis arrivé en Allemagne il y a 5 mois.

Ma femme et mes enfants attendent en Syrie que je les fasse venir. C’est si long et eux sont là-bas. Mon fils a 1 an maintenant.

Ma femme m’envoie des photos des enfants. Je n’ai toujours pas mon permis de résidence temporaire. Pourtant j’ai tous les documents qu’il faut. J’ai toujours été correct, je n’ai jamais rien fait de mal. Je ne sais pas pourquoi je n’ai toujours pas de réponse

I am with them (jour 25)
***
I AM with them 

Je suis Anne, Anne A.R. Je suis photographe, mais avant tout je suis blessée ; blessée de la manière dont mon pays, et l’Europe, traitent les réfugiés.

Nous les regardons comme des envahisseurs, comme un flot, comme une masse, pourtant nous savons que ce sont des êtres humains, comme vous comme moi, avec une histoire, une famille, et des rêves. I AM est un manifeste, un manifeste photo et video, prise debout, en pieds, pour leur rendre leur identité, leur dignite et leur histoire. Durant 30 jours nous allons les suivre, de la Grèce, à Calais, en passant par les Balkans.

Et chaque jour nous enverrons 3 portraits. A chaque fois, un visage et son nom, une histoire et un reste de leur vie d’avant. Deux photos et leur récit comme le triptyque d’une croyance en l’être humain. Nous vous demandons simplement de les regarder, de les écouter et de partager leur histoire et leurs rêves avec tout le monde.

Et de ne pas oublier qu’un jour nous avons été eux. #iamwiththem, @iam_withthem, I AM with them vous permet de partager sur tous les réseaux leurs portraits pour que personne n’en parle plus comme d’une masse. #IAMWITHTHEM. Et vous ?
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter