Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ramadan en Mauritanie : ‘’la Révolution’’ alimentaire.


Actualité
Samedi 6 Août 2011 - 12:41

Les panneaux publicitaires de restaurants et pâtisseries font peau neuve à l’occasion du mois béni du Ramadan. Reportage.


Diverses patisseries embellissent  la cuisine mauritanienne
Diverses patisseries embellissent la cuisine mauritanienne
Hicham, restaurateur marocain, installé à Nouakchott depuis 2004, se tient devant son restaurant attendant ses clients  mauritaniens qui viennent souvent en fin de journée se ravitailler en  pâtisserie et autres plats marocains.

Il s’applique quand il expose ses pâtisseries, pour attirer le plus de clients possible pendant ce mois de ramadan qui ne doit pas passer, sans avoir gagné le plus d’argent possible.

Hicham ne s’intéresse pas trop aux raisons du choix des mauritaniens de plats ‘’non orthodoxes’’ au mois de Ramadan, mais ce qui l’intéresse le plus c’est la satisfaction des moindres caprices de ses clients. Mais cela n’a pas pour autant dissuadé certains de ces derniers d’apporter des pâtisserie de l’étranger.

La cliente Aichetou  justifie cela par  la nécessité pour les ménagères de chercher tout ce qui est nouveau  pour casser la routine alimentaire de chaque année,  même si cela demande d’importer ces pâtisseries de l’extérieur.
D’autres consommateurs pensent que c’est juste par curiosité et  gaspillage que les mauritaniens exposent beaucoup de plats inutilement même si cela engendre des dépenses inutiles.

Hicham attend ses clients
Hicham attend ses clients
Plats...
A la venue du mois de Ramadan, les yeux se rivent sur les cuisines pour voir ce qui est nouveau.  Les ‘’habitudes’’ alimentaires importées sont devenues une source de richesse  et de diversité durant le ramadan, ce qui est à même de permettre aux musulmans de s’acquitter de ce pilier de l’islam dans les meilleures conditions.

L’intérêt des mauritaniens pour les nouveaux plats de ramadan trouve son origine dans le mimétisme de certaines habitudes des autres sociétés avoisinantes.
Au début  les mauritaniens se contentaient d’aliments à base de graines de viande et de lait. Ce qui reflète l’environnement désertique sec dans lequel ils vivaient ou les liquides  sont préférés  pour leur permettre de combattre la soif.

 Ainsi ‘’N’che’’ ou soupe de blé, ‘’Z’rig’’ ou boisson à base de lait sucré, le Tajine, le couscous, et le ‘’Gossi’’ ou riz cuit dans une eau chaude, sont restés longtemps les plats préférés pendant le mois béni ; avant que des techniques nouvelles n’entrent dans les habitudes des mauritaniens entrainant ce qu’il est convenu d’appeler ‘’ la révolution alimentaire’’.
 

Ramadan en Mauritanie : ‘’la Révolution’’ alimentaire.
La "révolution''

La révolution alimentaire n’a pas pour autant éliminé les plats habituels, mais les a tout simplement renforcés. Le Tajine est resté par exemple le roi des rois  peut être grâce à la place occupé par les viandes rouges dans l’alimentation des mauritaniens, mais les pâtisseries ont fait leur entrée sur les menus du Ramadan.

Ces pâtisseries ont un rôle esthétique incontestable. Nous pouvons en citer les diverses pâtisseries marocaines comme ‘’Chebakiya’’,  la soupe de légumes…
Il y a également les jus de fruits en plus des différents fruits frais qui sont devenus très prisés chez les mauritaniens.

Les sociologues trouvent une explication  à ce phénomène. Ainsi le chercheur sociologue, Dr Med Mahmoud Ould Sidi Yahya  a dit à Noorinfo  que le riz au poisson vient du Sénégal et la Hrira du Maroc. Le sociologue pense que  les chaines satellitaires de télévision ont joué un grand rôle dans ce changement.

En somme, le Ramadan impose régulièrement de nouvelles habitudes alimentaires aux mauritaniens afin de les amener à imiter leur frères musulmans partout dans le monde, non seulement en matière de repas, mais aussi concernant l’interdiction de manger publiquement pendant le jour du ramadan .
 

Ramadan en Mauritanie : ‘’la Révolution’’ alimentaire.
Taleb Brahim -


              


1.Posté par ba ousmane le 29/10/2013 14:11
on peut ajouter la salade mauritanienne ou salade de tichtar
congeler un filer de boeuf ou de chameau puis le couper finement au trancheur disposer les rondelles sur un papier à patisserie pose sur une plaque et cuir au four à 150dégres saupodrer un peu de selpendant 15 mn,dresser une salade verte poser le tichtar assaisonner avec une vinaigrette.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires