Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Rallye des Colombes : Deux femmes mauritaniennes qui osent…


Sport
Mercredi 13 Novembre 2013 - 23:00


Rallye des Colombes :  Deux femmes mauritaniennes qui osent…
Deux jeunes pilotes auto Mauritaniennes, Zeinebou Mint Yali (pilote) et Meina Mint Habib (co-pilote) ont participé à la 11ème édition du traditionnel Rallye des Colombes qui s’est déroulé du 30 octobre 2013 au 2 novembre 2013 à Alger. Il s’agit d’un Rallye de la régularité qui n’exige pas pas la performance dans la course mais plutôt un esprit d’équipe et de concentration.

Selon le Président de la Fédération Mauritanienne des Sports Mécaniques, Baham Ould Lekhal, nos deux représentantes se sont bien comportées en faisant honneur au drapeau mauritanien. Poursuivant, il a indiqué que le mérite de cette participation revient au Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, qui a très vite répondu aux doléances de la Fédération : « Je tiens particulièrement à remercier la Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Mme Lalla Mint Chrif, qui a personnellement veillé à cette participation ».

La compétition, exclusivement réservée à la gente féminine, a regroupé cette année 46 équipages, soit 92 pilotes et copilotes. Outre notre pays, cette manifestation a vu la participation de concourantes de plusieurs pays étrangers, à l’image du Maroc, de la France, de l’Espagne, de l’Italie, du Portugal, du Canada, de la Tunisie ou encore de la Palestine. La distance parcouru était de 1500 kilomètres et s’est déroulé en trois (3) étapes à partir de la capitale Algérienne, Alger, qui a constitué l’arrivée.

Avec une vitesse moyenne autorisée de 53 km/heure, les pilotes mauritaniennes ont fait preuve d’endurance et surtout d’esprit d’équipe pour arriver à bon port. « Nous avons briefé nos pilotes sur la course en leur expliquant son déroulement », a expliqué, Baham Ould Lekhal, qui a jouté qu’il s’agit de la deuxième participation de notre pays à cette compétition après 2011 où l’une des pilotes, Zeinebou Mint Yali, avait participé : « c’était important pour nous d’avoir une pilote expérimentée dans l’équipe », a conclut, Baham.

Pour rappel, cette compétition a été lancée en 2002 par la Fédération Algérienne des Sports Mécanique, avant de connaître une dimension internationale trois ans plus tard avec la participation d’équipes étrangères. Elle vise à développer cette discipline, très prisés dans le milieu masculin, auprès de la gent féminine.

Mohamed Feily dit Antar


Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire