Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Radio noire : Kane Hamidou Baba le dindon de la farce…


A.O.S.A
Mardi 22 Novembre 2011 - 15:39


Radio noire : Kane Hamidou Baba le dindon de la farce…
Ne pas donner une radio ni à un négro-mauritanien, ni à un Hartani, c’est vouloir définitivement semer la terreur dans le monde noir mauritanien face aux radios mille dunes... Les haratines ne vont pas se plaindre car très peu estiment qu’ils sont d'une communauté à part entière ; la majorité par complexe ou conditionnement préfère servir de marionnettes aux racistes du système et le cas échéant de bras armés contre leurs frères de sang. De là, qu’il ne faut rien espérer de ce côté-là. Le député Bedredine l’a bien dit à Messoud en pleine assemblée : «  l’esclave se trompe sur tout sauf sur son maître ».
 
Si le hartani n’a rien à craindre de ce système savamment raciste, le négro-mauritanien lui vient de recevoir la dernière humiliation qui soit ! Aller jusqu’à refuser une radio à l'azizien light Kane Hamidou Baba, quelle humiliation ! Aziz a donné, récompensé des zigs et il humilie des personnages propres. Peut-être Aziz a-t-il suffisamment de négro-mauritaniens à « grosse gueule » qu’il a fait taire et qu’on n’entend jamais défendre la cause des leurs comme si le pouvoir les avait blanchis… Que diable voulez-vous qu’Aziz fasse de Kane Hamidou Baba, il est trop propre…
 
Ce qui se passe est très grave. Moi-même qui essaye de défendre ce qui me semble juste, je reçois des remarques ou pire, des silences venant de mes frères maures signifiant «  tu es du côté des nègres ! » car ce système criminel a réussi la prouesse de lobotomiser l’esprit des gens au point que le camp de la justice n’existe pas : soit vous êtes des nôtres soit vous êtes contre nous ! Ce langage culpabilisant, vous l’entendez de la bouche même de pauvres diables maures que le système a tués, détruit l’éducation de leurs enfants, leur santé, leur pouvoir d’achat ; ce qui ne les empêche pas de dire « nous » alors qu’il n’y a pas de « nous » hors du peuple dans sa diversité face à un système mafieux et raciste ; un système médiocre, par des médiocres pour des médiocres.
 
Avant cette affaire de la radio, je refusais de croire que ce système pouvait à ce point, aujourd’hui en 2011, être encore aux mains d’une bande dangereuse de petits racistes ignorants, orgueilleux, prêts à tout pour que la Mauritanie reste une zone de guerre psychologique entre des frères afin que jamais tous les exploités ne se lèvent contre leurs bourreaux à savoir quelques petits types armés jusqu’aux dents comme si ce peuple avait besoin d’avoir affaire à tant d’armes pour avoir peur !
 
Pourquoi toutes ces armes, tous ces renseignements à tel point que personne n’ose parler au téléphone comme si nous étions tous sur écoute, ce qui est possible à la carte mais enfin pourquoi tout ça ? Les mauritaniens sont-ils des révolutionnaires, des as du complot, des machines de guerre ? C’est une folie des gens du pouvoir de craindre ce peuple malheureux mille fois brisé, mille fois pillé, lâchement divisé.
 
Ne voyez-vous pas la scène politique et médiatique ? Ne sortez-vous jamais de vos palais pour voir ces misérables noirs et maures exploités par un système mafieux qui humilie tout ce qui est grand, simple, digne pour élever le vice, la trahison, la cupidité et la lâcheté. A tel point que le dernier sport du pouvoir, de ce grand général qui a, à son compteur, tant de mérite et tant de bataille, ne soit rien d’autre qu’humilier des vieillards de l’opposition car il s’agit de retirer aux derniers citoyens l’espérance de voir leurs leaders tenir le cap ! Le pouvoir du haut de ses richesses usurpées, de ses menaces, de son mensonge, de son manque de parole joue avec ces vieillards, leur donne sa parole puis les trahit en riant !
 
Quelle gloire monsieur !
 
Quel bonheur avez-vous d’aimer être servi par des laquais ? Quelle extase vous apporte de voir des petits fronts prosternés sous vos savates à écouter vos oracles vous l’homme au degré zéro de tout diplôme qui veut gérer toutes les sciences d’un état pour le bien du citoyen. Vous pouvez être content ? Le pays fonctionne désormais au rythme de votre esprit ; tout dort ou tout est mort ! Seuls gesticulent encore les hommes des renseignements ! D’ailleurs que vous apportent-ils comme information venant d’un peuple misérable et d’une telle élite soit corrompue soit à l’agonie ? Rien ou des mensonges pour justifier leurs postes !
 
Cher monsieur, on peut être petit en tout et réussir à être grand si on sait s’entourer de ce que la nation vous offre de grand, mais que devient-on ou que reste-t-on quand on adore, quand on ne vit que pour corrompre des corrompus et être servi par des laquais affairistes ? Il y a un temps pour tout, on espère que le temps des petits vous passera !

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires