Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Quotas de réfugiés en Europe : les chiffres pour comprendre


Lu sur le web
Lundi 29 Juin 2015 - 05:00

Manuel Valls s’est opposé aux « quotas de migrants » dans l’Union européenne. « Ceci n’a jamais correspondu aux propositions françaises », a affirmé le Premier ministre en déplacement à la frontière franco-italienne avec le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.


Quotas de réfugiés en Europe : les chiffres pour comprendre
 La Commission européenne a proposé quelques jours plus tôt un plan d’action pour l’immigration et l’asile qui comprend notamment l’instauration de quotas d’accueil obligatoires des demandeurs d’asile en cas d’afflux exceptionnel, pour une répartition distribution plus équitable.

Ne participant pas à la politique migratoire commune, la Grande-Bretagne, l’Irlande et le Danemark ne sont pas concernés par cette obligation.
 
Les quotas sont calculés pays par pays, en fonction de la population, du PIB, du taux de chômage ou encore du nombre de demandeurs d’asile accueillis et de réfugiés réinstallés. Dans ce cadre, en cas d’« afflux massif », la France devrait accueillir 14,17% de ces personnes.
 
Ce plan a déjà été rejeté par la Grande-Bretagne, la Hongrie, la Pologne et désormais la France.
 
Le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur se positionnent contre les quotas mais plaident pour une répartition « plus équitable » des réfugiés dans l’Union. Ce que soutient justement le président de la Commission Jean-Claude Juncker :
 
    « Nous devons être plus solidaires entre nous. »
 
Pour ne pas s’arrêter au jeu sur les mots (quotas/répartition) qui manifeste surtout la frilosité des socialistes sur ces questions, Rue89 s’est penché sur les chiffres.
« Il faut tenir compte des efforts consentis par chacun »
 
« Les réfugiés doivent être répartis entre les Etats membres de façon plus équitable. Cela suppose de tenir compte des efforts consentis par chacun. Aujourd’hui, la France, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Suède accueillent 75% des réfugiés, des demandeurs d’asile en Europe », a appuyé samedi Manuel Valls.
 
626 000 demandes d’asile [PDF] ont été déposées en 2014 au sein de l’Union européenne, soit 44% de plus que l’année précédente (432 060 en 2013). En 2014, 20% des demandeurs d’asile étaient syriens.
 
Parmi ces demandes,
 
    32% ont été déposées en Allemagne (202 700) ;
    13% en Suède (81 200) ;
    10% en Italie (64 600) ;
    10% en France (62 800) ;
    7% en Hongrie (42 800).
 
Alors que le nombre de demandeurs d’asile a plus que doublé en Italie (+143%) et en Hongrie (+126%), il a diminué de 5% en France.

21,7% de réponses positives en France
 
Les taux les plus élevés de demandeurs d’asile en proportion de la population sont enregistrés en Suède (8,4 demandeurs pour 1 000 habitants), en Hongrie (4,3) et en Autriche (3,3).

Le Portugal (0,1%), la Slovaquie et la Roumanie enregistrent les taux les plus faibles. En 2014, il y avait un demandeur d’asile pour 1 000 habitants en France.
 
Si 70% des demandes d’asile ont bien été déposées en France, en Italie, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Suède, 45% de ces demandes sont concentrées sur deux pays, l’Allemagne et la Suède.
 
Par ailleurs, pour être complet il faut aussi prendre en compte le nombre de réponses positives accordées par chaque pays à ces demandeurs. En 2014, dans l’UE, 45% des décisions ont été positives, une proportion qui varie fortement d’un pays à l’autre.
 
« Des quatre pays d’Europe ayant reçu le plus grand nombre de demandes d’asile en 2014, la France est celui y accédant le moins avec 21,7% de réponses positives. En comparaison, l’Allemagne a rendu 41,7% de réponses positives en 2014, l’Italie 58,5% de réponses positives et la Suède 76,8% de réponses positives », lit-on sur Touteleurope.eu.

« La France, déjà, a fait beaucoup »
 
« La France, déjà, a fait beaucoup : ainsi 5 000 réfugiés syriens et 4 500 irakiens ont déjà été accueillis en France depuis 2012. Nous continuerons à le faire, avec le souci que les efforts soient équitablement répartis », a également rappelé Manuel Valls samedi.
 
« [Le Premier ministre] additionne en fait les différents modes d’accueil, qu’ils soient individuels ou préconisés par le Haut-Commissariat des Nations unies aux réfugiés », note Le Monde. François Hollande s’était engagé à accueillir 500 Syriens en 2014, la France est en train d’en accueillir 500 autres.
 
Dans un rapport publié en février 2015 [PDF], le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe Nils Muiznieks soutenait que trop peu de Syriens étaient accueillis en France :
 
    « Eu égard à l’ampleur sans précédent de la crise humanitaire des réfugiés syriens, le commissaire considère que les autorités françaises devraient lever tous les obstacles qui empêchent les personnes fuyant le conflit en Syrie de demander asile à la France et accroître leurs efforts afin d’accueillir davantage de réfugiés syriens sur leur territoire. »
 
En comparaison, « Berlin a accueilli quelque 70 000 Syriens ces dernières années, selon le ministère allemand des Affaires étrangères.

Quant à la Suède (moins de 10 millions d’habitants), elle a déjà accueilli 30 000 réfugiés syriens, et annoncé en novembre dernier que le nombre de demandeurs d’asile pourrait atteindre les 100 000 en 2015 », citait L’Express.
 
Plus de trois millions de Syriens ont fui la guerre – ils représentent le plus important contingent de réfugiés dans le monde. Depuis le début du conflit en 2011, 112 170 ont trouvé asile dans l’Union européenne, un chiffre faible comparé aux 2,9 millions de réfugiés se trouvant dans des pays voisins (dont plus d’un million au Liban).
« Il est probable qu’il va être massacré »
 
Le plan de la Commission européenne présenté mercredi sera discuté le 15 juin par les ministres de l’Intérieur. Plusieurs responsables européens ont exprimé leurs craintes à l’AFP :
 
    « Il est fort probable qu’il va être massacré, comme l’a été le dernier plan d’action présenté par la Commission européenne en décembre 2013 après un naufrage près de l’île italienne de Lampedusa. »

nouvelobs.com
Noor Info
 
 


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires