Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Qui vous dit que le père-tueur d’Arafat était un psychopathe ?


A.O.S.A
Vendredi 17 Août 2012 - 21:10


Qui vous dit que le père-tueur d’Arafat était un psychopathe ?
C’est plus facile et plus rassurant pour notre société en proie à tous les affres de la société de consommation de dire face à ce genre de tuerie : il est fou !  Certainement, mais qu’est-ce qui l’a rendu fou ? Est-ce une tare congénitale ou la société hypocrite et dingue dans laquelle nous vivons en pensant que c’est possible à notre façon en préservant les apparences ? Les norvégiens ont fait de même avec l’assassin Breivick, c’eût été insupportable d’imaginer qu’un norvégien sain de corps et d’esprit puisse commettre un tel bain de sang comme en font régulièrement les tyrans et les démocraties mais pour des raisons dites politiques… 
 
Ainsi, la Norvège va débourser 2 millions d’euros par an pour que ce criminel passe sa vie dans un appartement tranquille sous traitement…  2 millions d’euros après un massacre pour un criminel. C’est le prix à payer pour que la conscience norvégienne dorme tranquille car ils sont trop civilisés pour créer pareil monstre lucide. Bien sûr…
 
Chez nous, voilà qu’on veut aussi présenter ce père-criminel en psychopathe car personne sain de corps et d’esprit n’irait égorger ses enfants la veille d’une grande fête religieuse pour dire ensuite à sa femme qu’il a réglé le problème des dépenses. Pourvu qu’Aziz n’aille pas dire ce qu’il a dit quand un jeune s’est immolé devant la présidence à savoir qu’il faisait partie du club des gabegistes…
 
Ce crime terrifiant ne doit pas rester impuni. La justice mauritanienne doit débarrasser l’humanité de ce monsieur qui a franchi toutes les lignes qui le faisaient appartenir au cercle des humains. Il faut l’envoyer à son créateur dans les meilleurs délais.
 
Cela dit, si dans toutes les justices au monde, le crime passionnel est moins sévèrement puni que le crime sans nom, c’est qu’il y a des raisons. On peut péter les plombs pour mille raisons. Certains se suicident pour mille raisons, on voit cela partout sans qu’ils ne passent pour des fous. D’autres dirigent cette envie d’en finir vers les autres. Que peut-il se passer dans l’inconscient d’un musulman où est gravé que le suicide est interdit ? L’homme peut penser pour régler ses problèmes à liquider sa famille car il ne partirait pas en les abandonnant à leur sort, ce serait lâche dans son imaginaire.
 
Pourquoi alors ne pas prendre une arme à feu ? Pourquoi les musulmans aiment-ils tant égorger ? Car ce genre de sacrifice est purificateur culturellement… C’est affreux mais cela s’explique.

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires