Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Qui renseigne les agences de presse mauritaniennes en temps réel pendant l’opération algérienne ?


A.O.S.A
Vendredi 18 Janvier 2013 - 01:58


Qui renseigne les agences de presse mauritaniennes en temps réel pendant l’opération algérienne ?
Nos agences de presse qui brillent par leur légèreté quand il s’agit d’informer les mauritaniens sérieusement, sont devenues célèbres dans le monde pour avoir les meilleurs contacts avec les illuminés au point que nous avons eu droit aujourd’hui à une information quasiment en temps réel comme si celui qui donna le coup de fil à l’ANI était au milieu des otages ou parmi les commanditaires présumés. 

 
C’est assez incroyable. Comment des journalistes mauritaniens peuvent-il en 2013 recevoir régulièrement pareils coups de fil in media res sans qu’il soit possible à l’armada internationale et régionale d'en pister la source ? Cela n’est donc possible qu’au cinéma ? Il y a là un vrai mystère pas rassurant du tout ! Qui peut renseigner l’ANI quasiment en temps réel pendant l’assaut algérien sinon des services de renseignements mais les services de qui peuvent être les premiers au monde en temps réel à savoir ce qui se passe à peine l’assaut des forces spéciales algériennes achevé ? Peut-on imaginer quelqu’un au milieu du théâtre des opérations avec autant de morts de part et d’autre, se dire à peine l’action achevée «  tiens, il est temps d’appeler l’ANI ? » et surtout lui donner un bilan quasiment exact ?

 De même comment un personnage comme le Mokhtar Belmokhtar peut-il échapper à tant d’armées qui le poursuivent quand ailleurs sous d’autres cieux dans des zones plus complexes, des drones canardent tranquillement les uns et autres comme des pigeons ? D’ailleurs si certains avaient besoin d’un épouvantail pour effrayer au maximum leurs citoyens, ils ne pourraient trouver mieux que le Moctar qui semble sortir d’une caricature sur mesure : un borgne qui a perdu un œil au combat avec déjà tant de surnoms pittoresques comme sortis d'Hollywood « Mister Marlboro », ou du cinéma français « l’insaisissable », qui pose avec un air pas commode du tout, la kalach à côté et derrière un drapeau comme il faut pas artisanal du tout qui semble imprimé à prix d’or en Arabie.

Dans quoi on nage là ? Avec Ben Laden, une certaine propagande avait un problème d’image car l’homme avait plutôt une bonne tête avec deux yeux, rien d’agressif, un ton posé, pas de passif de trafiquant de drogue, né avec une cuillère en or qu’il a vendue pour aller vivre dans la difficulté. Il n’était pas le bon client pour les médias et les différentes puissances qui ont quelques intérêts à avoir un gougouh à agiter.
 
Avec le Moctar Belmokhtar, un nom qui sonne bien avec des rimes, une tête pareille, l’air menaçant, agressif qui donne à son groupe un nom de film d’horreur « les signataires par le sang », les medias sont servis !
 
Quant à l’opération des forces spéciales algériennes, le message est clair : l’Algérie ne négocie pas et ne plaisante pas avec les illuminés pour avoir déjà payé son tribut à ce genre d’affaire : plus de 200.000 morts en 13 ans ! Reste la responsabilité de la sécurité autour de ce genre de complexe ? Comment des terroristes peuvent-ils débarquer tranquillement par les temps qui courent ? Ceux qui ne veulent pas négocier avec les preneurs d’otages doivent aussi porter leur part de responsabilité en sécurisant certains lieux sensibles  surtout quand on a une si puissante armée.

[lire la suite...]urlblank:http://chezvlane.blogspot.com/2013/01/qui-renseigne-les-agences-de-presse.html
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires