Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Qui fait quoi ? Voilà Abdallahi Diarra Directeur de la communication de la CENI…


A.O.S.A
Mercredi 4 Décembre 2013 - 16:03


Qui fait quoi ? Voilà Abdallahi Diarra Directeur de la communication de la CENI…
Au chapitre qui fait quoi, pour ne pas toujours sévir derrière les épaules des sages, il est important que chacun prenne ses responsabilités aux yeux de l’opinion publique. Inconnu du net mais faisant des apparitions à la TVM, Abdallahi Diarra est le directeur de cette fameuse communication de la CENI. Il serait titulaire d’un doctorat en économie à Bordeaux et dirige l’Institut Mauritanien de Formation d’Etude et Recherche pour le Développement (IMFERD) agréé par l’université Gaston Berger de Saint-Louis. Autant dire un C.V prestigieux avec le résultat que chacun découvre sur le terrain.
 
Pour le reste, beaucoup de gens se demandent qui est le créateur de ce fameux site de la CENI si bien fait si à jour à tel point qu’à cette heure, il est toujours impossible de disposer des résultats. De partout les gens veulent s’informer et en cliquant sur une wilaya vous obtenez pour l’instant une page blanche mais cela va s’arranger. Vu le classement du site par Alexa, le site est très visité. C’est vraiment dommage tant de bugs à l’aveuglette. Eh bien, l’esprit lumineux qui s’occupe de cette technologie est le frère du directeur de la communication,  Moussa Diarra qui pourtant enseigne à l’université des sciences.
 
Entre le directeur des opérations électorales qui fut secrétaire général au ministère de l’emploi et des nouvelles technologies et surtout expert en paperasse du ministère de l’intérieur où il fut directeur de la traduction, de la documentation et des archives , qui fut pourtant perdu dans l’affaire des «  procès-verbaux » qui ont plombé le premier tour, entre ce monsieur et le directeur de la communication et son informaticien si diplômés avec les résultats que l’on sait, on se demande comment la CENI aurait pu débusquer des gens plus compétents d’après leur C.V surtout avec des conseillers extraordinaires comme celui du président de la CENI, monsieur Rave’e, plusieurs fois secrétaire général ici et là notamment au ministère de l’intérieur, gouverneur etc.
 
Si les plus diplômés ont un résultat discutable que dire de ceux qui ont été nommés à des postes moins prestigieux mais avec tout autant de responsabilités dans la mécanique des élections ?
 
Le plus nécessaire programme de sauvetage de la fonction publique serait comme l’a suggéré le professeur Ely Mustapha de créer une agence pour vérifier tous les CV en circulation car on ne peut imaginer combien d’imposteurs ont proliféré partout jusqu’aux hôpitaux et dans l’éducation sans parler de tous ceux qui sont chargés de gérer des grands projets ou qui sont même devenus ministres faisant entrer à leur suite le reste de leurs semblables.
 
Mettons-nous à la place des sages qui reçoivent tant de CV brillants chacun recommandé par un personnage au-delà de tout soupçon et cautionné par un conseiller irréprochable, comment faire le tri ? Monsieur Diarra semble avoir été le protégé de monsieur Moulaye Ould Hasni, lui-même protégé du premier ministre si l’on en croit la presse.
Pourquoi n’avoir pas pris ceux qui ont déjà fait leurs preuves dans la CENI d’avant ?

Pourtant au chapitre des « interventions » présumées, il faut noter ceci : je connais personnellement une jeune fille au chômage après avoir travaillé longtemps dans les organisations des droits de l’homme comme assistante des personnages les plus actifs ; elle est d’une moralité sans tâche, son dossier serait passé par les mains de Cheikh Saad Bou Camara, et même du président du Sénat avec chacun la promesse de tout faire : rien à l’arrivée pourtant on aurait pu lui trouver quelque chose mais des imposteurs ont dû placer des faux CV plus prestigieux.
 
On se demande encore une fois à quoi a servi le ministère de l’intérieur et sa direction d’appui au processus électoral chargé de fournir le personnel qualifié comme autant des petites mains de la haute couture. Il faut croire que le ministère de l’intérieur ne soit pas étranger à tout ceci. 

lire la suite...
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires