Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Qui est Fatimetou Mohamed-Saleck, la brillante candidate mauritanienne au prestigieux poste de Vice-Secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications ?


Actu Mauritanie
Dimanche 21 Septembre 2014 - 19:00

Qui est Fatimetou Mohamed-Saleck, la brillante candidate mauritanienne au prestigieux poste de Vice-Secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications ?


Qui est Fatimetou Mohamed-Saleck, la brillante candidate mauritanienne au prestigieux poste de Vice-Secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications ?
Jamais une femme n’a encore dirigé l’Union Internationale des Télécommunications (UIT). Mais Fatimetou Mohamed Saleck, la candidate mauritanienne au poste de Vice-Secrétaire général de l’UIT, pourrait bien changer la donne. Elle devra toutefois se mesurer à cinq autres candidats, dont deux sont aussi Africains : l’Egyptien Amr Badawi, le Britannique Malcolm Johnson, le Canadien Bruce Gracie, la Polonaise Magdalena Gaj et le Nigérian Shola Taylor.

L’actuel Secrétaire général, le Malien Hamadoun Touré, aux commandes de l’UIT depuis 2007, ne se présentera pas. Son adjoint, le Chinois Houlin Zhao est l’unique candidat à ce poste. L’UIT, créée en 1865, est la plus ancienne organisation de ce qui est devenu ensuite le système des Nations Unies. Elle est chargée de la gouvernance, du développement et de la normalisation des télécommunications et des TIC. L’UIT, qui regroupe aujourd’hui 193 Etats et plus de 700 membres associés, organise sa conférence plénipotentiaire du 20 octobre au 7 novembre à Busan, en Corée du Sud, durant laquelle le nouveau Secrétaire général, son adjoint, les directeurs des différents bureaux et les membres du Comité du règlement des radiocommunications seront élus.

Fatimetou Mohamed-Saleck, une « fervente partisane des valeurs de l’UIT »

La Mauritanie a donc misé sur Fatimetou Mohamed-Saleck pour briguer le précieux poste de Vice-Secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications. Son élection aurait l’avantage de renforcer la place de la Mauritanie sur la scène internationale de la diplomatie mondiale mais aussi, et surtout, de permettre à la Mauritanie de se développer plus rapidement encore dans le secteur des télécommunications et des TIC. Fatimetou Mohamed-Saleck dispose d’une grande expérience managériale dans les secteurs public et privé. Elle est, d’après son Comité de soutien, une « fervente partisane des valeurs de l’UIT, en phase avec la vision du Secrétaire général, des objectifs stratégiques de l’UIT et l’appui des organes directeurs ».

Si elle est élue, Fatimetou Mohamed-Saleck contribuera, selon elle, à : « encourager et promouvoir l’accès et l’utilisation croissante des TIC, combler le fossé entre les pays, assurer le développement durable des TIC, continuer à tirer profit des succès et des réalisations accomplies pour mieux appréhender et relever les défis actuels et à venir, enfin promouvoir le développement des services de télécommunications/TIC, tout en encourageant les investissements dans les infrastructures et les marchés connexes ».

« C’est un honneur de me présenter comme candidate »

Fatimetou Mohamed-Saleck est docteur en mathématiques appliquées, ingénieure en informatique, professeur de mathématiques appliquées et d’informatique, consultante internationale en politiques de développement des TIC, chef d’entreprise de services de télécommunications et ex-Secrétaire d’Etat aux technologies nouvelles de la Mauritanie. « C’est un honneur d’assumer la responsabilité de me présenter comme candidate au poste de Vice-Secrétaire général de l’UIT, assure-t-elle. Je m’engage à oeuvrer, en harmonie avec la vision et les actions du Secrétaire général, à favoriser le développement et l’accès aux Télécom/TIC pour l’ensemble des communautés du monde d’aujourd’hui et de demain. »

Le ministre mauritanien de l’Emploi, de la Formation professionnelle et des Technologies de l’Information et de la Communication, Ismail Bedde Cheikh Sidiya, s’est dit confiant quant aux capacités du Dr. Mohamed-Saleck à occuper un tel poste. « En faisant ce choix, la Mauritanie est convaincue qu’elle apportera une valeur ajoutée à l’UIT. Dr Fatimetou Mohamed-Saleck est en cela soutenue par ses compétences professionnelles, ses connaissances transversales et sa personnalité caractérisée par le dynamisme, l’ouverture et la rigueur », a indiqué le ministre.

Interrogé à N’Djamena au Tchad en marge du Salon International des Technologies de l’information et de la Communication (SITIC 2014), où il a eu avec elle une réunion de travail, l’ancien Président du CSA français, Hervé Bourges, parle d’une femme exceptionnelle, engagée pour le développement d’Internet en Afrique, à la fois dans les actes qu’elle a posés en tant qu’entrepreneur et par les mesures qu’elle a prises comme Ministre dans son pays ! Son élection constituerait une victoire pour le continent, particulièrement pour les femmes et les jeunes d’Afrique qui sont à la pointe du développement technologique..."

Le Docteur Fatimetou Mohamed-Saleck sera-t-elle donc la première femme à occuper le poste de Vice-Secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications ? Elle paraît en avoir l’envergure et la compétence. Réponse dans un mois...

Source:Afrik
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires