Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Qui a écrit le ridicule discours d'Aziz à Paris?


Tribunes
Vendredi 2 Septembre 2011 - 14:02

On aurait bien voulu voir les têtes des autres chefs d’Etat à la lecture de ce chef-d’œuvre de nullité! Qu’allait faire Aziz dans cette posture humiliante pour les valeurs mauritaniennes d’antan dont l’honnêteté intellectuelle et la fierté sont les moindres lumières?


Qui a écrit le ridicule discours d'Aziz à Paris?
Pour l’humiliation, voici Aziz dans ce discours parfait chez les petits tyrans africains, parfait pour une visite en Chine, en Iran, en Syrie, au Venezuela ou en Corée du nord mais parfaitement ridicule en France, en Angleterre ou aux Usa pour ne citer que les autres amis de James Aziz non pas de l’UPR mais de l’UPS...

Voilà Aziz récitant les efforts faits par le comité ad hoc de haut niveau (sic vu le succès) pour la paix dans cette affaire et remerciant Sarko de l’avoir invité alors que pendant que Paris invitait à l’époque les amis de Benghazi, Aziz et ses acolytes de haut niveau n’étaient pas même invités. Ils étaient au même moment en train de blablater à Nouakchott pendant qu’à Paris on se partageait les zones à bombarder...

Voilà pour la fierté d’être à Paris aujourd’hui. Pauvre Aziz! Qu’allait-il faire à Paris comme France24 l’a montré tout paumé, lui et son chétif ministre de la diplomatie à côté de Ban ki-moon qui regardait ailleurs s’il n’y avait pas une pointure avec laquelle échanger des bons mots. Aziz ne pouvait pas comme Zuma boycotter une occasion de se retrouver aux côtés d’un Cameron, d’une Clinton et autres maîtres du monde. Cela le changeait des petits tyrans du Sud…

Miskin notre Président, il faut le comprendre. Tout cela est nouveau. Etre hier encore dans les savates de Taya, sous l’aplomb d’Ely et dans l’ombre de Sidioca, le tout dans le monde sinistre des visages pâles des intrigues Nouakchottoises pour finir là en chair et en os devant les vrais maîtres du monde à Paris… N’est-ce pas merveilleux de pouvoir raconter tout et n’importe quoi sans craindre une remarque? Etre à Paris à l’heure où la France ne ménage aucun effort pour isoler et faire tomber le régime syrien en menaçant le frère Iranien de frappes préventives, être là alors qu’hier encore le PM mauritanien revenant d’Iran faisait une halte à Damas pour dire au fiston El-Assad tout le soutien de la Mauritanie en plein massacre, n’est-ce pas formidable d’être ensuite à Paris assurant que la Mauritanie a toujours été du côté du peuple libyen assoiffé de liberté.

Aziz lâcha Kadhafi très tôt. Ensuite, voyant que l’Algérie se taisait, hop! notre ami a refusé de reconnaître le CNT, ne sachant trop la suite des évènements. Maintenant il vient, une fois que Kadhafi semble être fait comme un rat, dire vive le CNT! Tout cela est la marque d’un opportunisme rodé résultant d’une carrière dans les affaires politiquo-militaires mauritaniennes réussie par cette recette. Hélas, par définition, tout excès est nocif. Ce discours ampoulé est ridicule. On espère qu’il a été prononcé en arabe et non en français sinon il faut dire à celui qui l’a écrit qu’on ne dit pas «féliciter pour» mais "de". Qu’on ne dit pas la Mauritanie «s’était rangée» comme si elle avait changé depuis de position, mais «s’est rangée» à moins que cela ne soit un lapsus pour dire combien Aziz est darwinien...

Ahmed.O.S.A
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter