Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Quelque part Il y a une justice malgré l’Azizanie…


A.O.S.A
Mercredi 6 Février 2013 - 14:14


Quelque part Il y a une justice malgré l’Azizanie…
Pour qui croit en dieu, pour qui sait qu’à propos de vengeance, il vaut mieux laisser la justice du Ciel faire son œuvre ici-bas ou plus haut, il y a quelque chose d’étrange dans l’azizanie et son entourage. On l’a déjà dit, il y a de vraies coïncidences dans l’affaire de la balle amie qui a circulé dans l’estomac du président et l’affaire du tir ami de son fils qui mit une fille sur fauteuil roulant, coïncidence des dates, des départs en avion médicalisé, coïncidence de la nature des faits, le fils étant avec un ami qui est de la famille proche d’un autre ennemi juré d’Aziz, Ould Limam Chafi
 
Ce qui arrive à Bouamatou, si on en croit les rumeurs, ressemble là encore à un retour de bâton terrifiant si on croit ceux qui pensent que Bouamatou a accéléré le dépeçage d’Air Mauritanie, comme d’autres l’accusent d’avoir créé l’affaire des transports terrestres avec le Mali pour favoriser Mauritania Airways. Ironie du sort, voilà le vice-président de BSA en prison pour l’affaire Mauritania Airways. Qu’allait-il arriver si Bouamatou était en personne en Mauritanie ? Il n’y a plus aucun doute, il ne serait pas à l’abri d’être enfermé aussi.
 
Cette affaire crée une forme de stupeur en Mauritanie dans les cercles du pouvoir et des salons satellites même si certains doyens des journalistes ont préféré se taire désormais plutôt que de s’exprimer car il n’est plus question de jouer au funambule dans cette affaire sans être d’un côté ou de l’autre. Pendant que les ennemis jurés de Bouamatou, à savoir quelques puissants banquiers, doivent goûter cette affaire avec délice, d’autres soutiens d’Aziz commencent à s’inquiéter car il est clair que personne n’est plus à l’abri de sa rigueur.
 
Si cette façon de traiter tout le monde au même pied d’égalité, soutiens de la première heure ou non, fait plaisir à ceux qui pensent que BSA, AON, MAOA puis les satellites Ghadde et autres sont des prédateurs tels que personne ne doit se plaindre de ce qui peut leur arriver, reste qu’une autre question se pose désormais plus que jamais : Quel est l’agenda d’Aziz dans le milieu des affaires ?
 
On nous explique qu’en réalité, loin de faire le ménage, Aziz serait en train de déshabiller la peste pour habiller le choléra en créant de nouveaux riches à la vitesse de changement constructif. Le « on » étant la presse car nous n’avons que cette presse pour nous informer, nous autres, citoyens lambda de la classe moyenne jusqu’aux pauvres or cette presse à quelques individualités près qui n’ont pas d’organe propre, cette presse nous a prouvé qu’elle est orientée en fonction d’allégeances politiques dûment rémunérées si ce n’est par  haine d’un pouvoir qui ne joue pas le jeu de la redistribution même si la presse comme les opposants ont eu leur «  soutien officiel ».
 
En effet, sous l’azizanie, le verbe manger ne se conjugue plus à aucun temps sinon au passé ni à toutes les personnes sauf à discrétion de cette première personne si singulière qui règne absolument sans coup férir
 
De plus, le plus dramatique dans ces affaires, c’est que nous ne savons plus qui croire même si nous savons qu’il n’y a pas de héros dans ces affaires. Hier encore, nous avons lu une attaque en règle contre le gouverneur de la banque centrale traité de tous les noms via mauriweb qui n’apparient pas un anonyme : il y est question de trafics en tout genre. Pas de démenti, pas d’attaque en justice, rien, le gouverneur laisse couler comme Aziz fait mais les lecteurs aimeraient savoir où est la vérité car cette politique du laisser-dire sans même répliquer brouille tout mais à ce jeu c’est la presse qui meurt or qu’est-ce qui empêche ces journalistes de prendre des photos de ces fameuses maisons présumées du gouverneur ou de ses voitures de luxe qu’on ne compterait plus ?
 
La liberté d’expression en vigueur en Mauritanie est en train de mourir car on dirait que si les attaques ne font pas mouche inutile alors de s’exprimer à terme comme si les plumes voulaient moins informer que nuire…

lire la suite...
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires