Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Quelle tristesse : la Mauritanie absente des 25 ans de la créativité arabe !


A.O.S.A
Mercredi 3 Octobre 2012 - 14:53


Quelle tristesse : la Mauritanie absente des 25 ans de la créativité arabe !
A part la récitation du saint Coran où nous sommes des champions du monde arabe ou de la poésie où nous avons des émirs de la télé, nous sommes totalement absents de la créativité arabe. Pourtant en art de berner le FMI nous avons des génies, en art de dilapider les biens publics, nous avons une créativité formidable, en art de détruire en général et piller, nous déployons une créativité sans nom, en tout ce qu’il faut pour en arriver là où nous sommes c’est-à-dire derrière nulle part, nous avons le génie de la créativité. Malgré cela, on nous refuse partout la reconnaissance de cette formidable créativité sauf dans les festivals ethniques.  
 
Ainsi le prestigieux institut du monde arabe de bariz,  fête ses 25 ans en organisant à partir du 16 octobre 2012 une exceptionnelle exposition d’arts plastiques pour célébrer les 25 ans de la créativité arabe en ses murs sans que la Mauritanie ne soit jamais représentée. La Mauritanie n’est-elle pas arabe ou n’avons pas d’artistes plasticiens arabes ou sont-ils trop légers pour avoir droit de figurer parmi leurs frères arabes plus  artistes au sens achevé du terme ?
 
http://www.imarabe.org/exposition-ima-6413?sec=info
 
Il faut dire qu’à part quelques communications présentées ici et là dans divers congrès par la même personne, aucune thèse n’a été présentée pour l’instant à ce sujet même si le prestigieux département d’anthropologie de l’université de Barcelone a dépêché chez nous des chercheurs dans divers domaines notamment depuis 4ans consacrés aux arts plastiques en Mauritanie. La première thèse de doctorat sur les arts plastiques en Mauritanie sera présentée inchallah l’année prochaine.  
 
Toujours est-il que chacun sait combien les arts plastiques sont vivants en Mauritanie même si depuis quelques temps, la crise faisant, c’est le marasme pour les uns d’où une production qui patine un peu. Cela dit, il a des artistes qui vivent de leur art même difficilement, il y a une maison des artistes qui bénéficie de soutiens corrects du ministère de la culture, il a des collectionneurs mauritaniens et étrangers et au milieu des débutants, des imposteurs, on trouve aussi des artistes sérieux et de talent.
 
Aussi, on ne saurait comprendre comment la Mauritanie arabo peut-elle être absente des 25 ans de la créativité arabe comme elle est toujours officiellement absente de la biennale de Dak’art même si on l’a vue présente au festival des arts nègres où Aziz fit le déplacement.

lire la suite...
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires