Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Que s’est-il passé entre Aziz et le journaliste de France24 ?


Blogs
Jeudi 15 Septembre 2011 - 05:10

C’est le mystère du jour. Jamais entretien ne fut plus tendu. Aziz, en général, est un assez bon communicant, non pas qu’il manie la langue de bois comme un Ely mais surtout parce qu’il parle sans complexe comme si le trac était à d’autres sans jamais lui traverser l’esprit. De là qu’il parle souvent comme tout diplomate en exercice en choisissant ses mots avec quelques succès même s’il lui arrive de se permettre quelques aventures, heureusement sans lendemain, avec quelques tournures académiques.


Que s’est-il passé entre Aziz et le journaliste de France24 ?
Cette fois, l’Aziz, jadis confiant jusqu’au sourire, laissa la place à un Aziz toujours aussi confiant mais avec un regard glacial comme s’il avait en face un journaliste mauritanien capable d’impertinence et dont le régime alimentaire serait à l’abri de son juste courroux.  Dieu ! Quel regard ! Il faut dire que ce regard-là était d’habitude tempéré par une paire légère de lunettes d’intello qu’Aziz semblait apprécier car elle lui donnait un genre digne de lui et surtout lui permettait de mettre quelque chose entre son regard et la chose regardée souvent un ministre, un sinistre ou autre gabegiste en puissance qu’il faut bien domestiquer par un ou deux regards sur mesure.
 
Malheureusement pour le journaliste de France24 qui eut l’honneur d’interviewer pareille pointure, Aziz venait d’installer son nouveau style : plus de lunettes car apparemment ça ne se fait plus sauf chez quelques dandys soit trop ringards soit trop efféminés ; alors bonjour les verres de contact. On voyait bien qu’Aziz semblait découvrir toute l’avancée de la science en la matière qui permet de voir clair sans lunettes. De là cet air qu’on pourrait prendre pour de la colère mais qui ne devait être sans doute qu’une sévère méditation en son âme et conscience sur cette avancée technologique dont il avait secrètement déjà entendu parler.
 
Nous conseillons vivement à Aziz de remettre au passé composé son voyage dans le futur antérieur en remettant ses lunettes qui lui vont comme un gant ; les lentilles ne lui vont pas du tout ! Admettons même que cela puisse lui aller après qu’il ait fait le tour de l’émerveillement, restera toujours que rien ne saurait plus cacher ce regard terrible qui, ceci expliquant cela, n’a pas impressionné outre mesure cet  improbable journaliste qui semblait se dire « tu crois m’impressionner mais tu te mets le doigt dans l’œil ». Aziz lui semblait penser « petit si jamais tu t’aventures à me poser des questions qui ne sont pas des questions mais des petites bêtes, tu vas comprendre très vite car France24 ne m’aura plus jamais et comme je resterai inchallah président pendant 25 ans, inutile de te dire que tu ne fais pas le poids ! Tes patrons vont vite te virer non seulement pour mon bon plaisir et surtout pour l’exemple ! Tu as compris ? Ewa ! Pose tes questions et qu’on en finisse, j’ai tout un monde à découvrir avec mes lentilles ».
 
De là cet entretien sous haute tension avec d’une part un chef d’Etat comme agacé et de l’autre un journaliste qui semble n’avoir rien du peshmerga mais qui n’est pas non plus mécontent de pouvoir conserver son poste ; faut bien épater la galerie de France24 où comme partout, il y a une hiérarchie du prestige professionnel…
 
Pour finir, notons que sans lunettes et armé de lunettes invisibles, notre patron Aziz est allé à la tribune de l’Unesco pour innover encore une fois car sa hantise semble être d’innover à tout prix par rapport à ses prédécesseurs ce qui d’ailleurs semble bien difficile malgré leur maigre passif en la matière. C’est ainsi qu’il fut le premier chef d’Etat mauritanien à ne pas dire que la Mauritanie est un pays Arabe et Africain mais Magrébin et subsaharien ! C’est vraiment à croire qu’il mène une guerre sémantique contre certains et qu’il lui faut toujours enfoncer le clou pour qu’ils enragent et qu’au pays certains chauvins arriérés en tout sauf en guéguerre applaudissent de concert car en public au cri de «  bien parlé ! »
 
Et enfin, peut-on savoir qui est machallah ce géant mystificateur à un souffle d’Aziz quand ils arrivent entourés de gardes du corps comme si Aziz était la vedette de la soirée mais surtout comme si l’endroit n’était pas suffisamment sécurisé pour l’arrivée d’un tel chef d’Etat ! Voyez comme il met sa main de seigneur de cérémonie sur l'innocent Aziz comme pour lui dire «  doucement »…
 
D’ailleurs on voit sur cette autre photo ce géant machallah tendre la main vers une grande dame qui le salue sans même la regarder concentré qu’il est à regarder Aziz. Quel raffinement !
 
Ajib…

Vlane.a.o.s.a

http://chezvlane.blogspot.com/

Que s’est-il passé entre Aziz et le journaliste de France24 ?

Que s’est-il passé entre Aziz et le journaliste de France24 ?


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires