Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Que risque Senoussi ? Ce que dit le code pénal…


A.O.S.A
Mercredi 23 Mai 2012 - 12:45


Que risque Senoussi ? Ce que dit le code pénal…
Qui sont les avocats de Senoussi ? On ne les entend pas pourtant il peut être défendu de mille façons. D’abord, qui dit qu’il n’est pas malien ? Chez nous, Aziz peut décider, dans le cadre de la double nationalité, qui devient mauritanien ou pas même si le code de la nationalité qu’il a signé est truffé d’inepties juridiques :
 
 
...alors pourquoi Senoussi n’aurait-il pas le droit d’être malien ? Le nom n’est pas le sien ? Tout le monde a le droit de changer de nom à condition que cela soit fait par les autorités compétentes or quels étaient les rapports entre le Mali et la puissante Libye ? Qui a délivré ce passeport ? Senoussi tout puissant avait-il besoin de faire un faux –faux ou avait-il les moyens d’avoir un faux- vrai ou un vrai –vrai passeport malien ?
 
Au sommet de l’état, au niveau des services secrets respectifs, la loi n’est plus celle du commun des mortels. Là-haut tout est permis et tout est légal ; de là que les services secrets ont le droit de donner la mort dans certaines conditions sans en référer à quiconque sinon au sommet de l’état. Israël démocratie ne s’en gêne pas. Les USA font désormais de même au Yémen, ne parlons pas des tyrannies du tiers-monde.
 
On se souvient de l’affaire présumée des passeports diplomatiques délivrés par notre ministère des affaires étrangères à des libyens du temps d’une libyenne de coeur… L’affaire avait fait grand bruit puis plus rien… En un mot : malheur aux vaincus…
 
Cela dit, Semoussi s’en sort bien avec cette affaire de faux et usage de faux car qu’il soit l’émetteur ou le receleur du faux passeport présumé, il ne risque finalement pas grand-chose en Mauritanie,  de 6 mois à trois ans dans un cas ou même de 3 mois à deux ans s’il n’est que le receleur. C’est ce que dit notre code pénal.
 
S’il était pris au Mali, c’eût été à peu près pareil… rien de méchant  ! C’est toujours mieux que ce qui l’attendrait ensuite en France ou en Libye, où il ne serait pas jugé pour faux et usage de faux…
 
Reste la suite… En cas de grâce, de remise de peine ou de peine purgée, a-t-il le droit de sortir libre en Mauritanie ? Pourra-t-il aller où il le désire ou sera-t-il expulsé en Libye ? A-t-il une autre nationalité véritable ? De toute façon, avoir été mis au frais pendant plus  de 40 jours pour faux et usage de faux, ce n’est pas sérieux…
 
Wait and See…
 
Voilà ce que dit le code pénal mauritanien :

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires