Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Que fait à la case ethnique un brillant esprit comme le Pr Outouma Soumaré ?


A.O.S.A
Mardi 2 Septembre 2014 - 11:30


Que fait à la case ethnique un brillant esprit comme le Pr Outouma Soumaré ?
Ces derniers mois, on aura tout entendu : les arabes se sont plaints d’être exclus du pouvoir, de là des gestes ostentatoires, pas toujours pour le meilleur, en faveur de l’arabité, les h’ratines se plaignent toujours d’exclusion, les wolofs aussi ont commencé, bien tardivement, à se plaindre, les poulars n’ont pas attendu le retour des Flam pour se plaindre aussi d’exclusion, les forgerons se sont mis à se plaindre, seuls les griots n’ont pas encore communiqué à ce sujet ainsi que les descendants d’esclaves en milieu négro-mauritanien sauf chez les soninkés où de temps en temps, on entend une affaire à propos du droit à la terre.
 
 
La dernière en date n’a pas vu se lever l’intelligentsia soninkée pour aller venir en aide aux descendants d’esclaves malmenés malgré la réforme foncière de 1983 que personne ne respecte ni noirs ni blancs permettant aux descendants d’esclaves d’avoir des droits sur la terre qu’ils cultivent depuis des lustres.
 
 
Alors on se demande bien qui n’est pas exclu dans ce pays et si tout le monde est exclu, qui ne l’est pas ? 
 
De plus quand on est un intellectuel de bonne foi, qui a eu la chance de voyager, de se cultiver, d’avoir d’autres repères que les réflexes précaires de sociétés féodales en matière de droits humains, on peut se battre pour le droit des soninkés mais aussi celui des poulars ou des h’ratines ou des chinois qui vivent dans notre pays en fonction des cas qu’on a sous les yeux mais si on reste cantonné à son rayon ethnique ou tribal alors c’est qu’on a été emporté par le torrent mauritanien en la matière qui ne laisse que très peu de place à la distance par rapport aux événements.
 
Comme on dit qu’allait-il faire dans cette galère, on peut dire que vient faire monsieur Soumaré, un brillant esprit dans ce rayon ethnique et ce, pas pour défendre la cause des esclaves en milieu soninké mais pour dire que les soninkés sont exclus par les autorités mauritaniennes ? C’est ce qu’on apprend : « Au cours d’une conférence organisée à La Case le dimanche 31 août, le Comité représentatif des Soninkos de Mauritanie(CRSM) s’est insurgé contre ce qu’elle a qualifié d’exclusion des Soninkés et a appelé les autorités à y mettre un terme. 
 
 
Le Comité s’est appuyé sur des chiffres pour montrer que les Soninkés sont effectivement exclus des institutions de la République. »
http://www.cridem.org/C_Info.php?article=660204

En fait, il est arrivé à Outouma ce qui est arrivé à bien des esprits brillants mauritaniens qui sont rentrés au pays l’esprit ouvert puis à force de tracasseries, de persécutions par la confrérie des médiocres, finissent par basculer eux-mêmes dans le rayon ethnique pour défendre « les leurs » par rapport justement au camp d’en face qui leur a bien fait comprendre que dans ce pays, à chacun les siens.

lire la suite...
 
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires