Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Qu’attend Aziz pour prier la Chine de nous faire tomber la pluie artificielle ?


Tribunes
Mercredi 21 Septembre 2011 - 04:00

Le figaro peut bien rire et d’autres avec lui de ce qu’Aziz ait ordonné à nos imams de faire une prière pour la pluie partout dans notre pays et pourquoi pas même au-delà jusqu’aux racines de l’Arabie ; cela ne change rien au sacré de l’affaire ; cette prière n’est pas une plaisanterie : du temps du prophète (psl) ce fut une prière efficace car c’était la prière du prophète. Bien après lui, cette prière fait encore des miracles quand c’est la prière pour les plus pieux.


Qu’attend Aziz pour prier la Chine de nous faire tomber la pluie artificielle ?
Aussi la logique veut que si des imams exécutent cette prière et que rien ne vient alors il faut en tirer les conséquences : aussi les mêmes causes produisant les mêmes effets, souvenons-nous de ceci d’il y a quelques années « « Un malheur ne s’abat pas (sur un pays) sans que des péchés y aient été commis », s’est ainsi exprimé l’imam de la Grande mosquée de La Mecque, cheikh Abderrahman ben Abdel Aziz Al-Soudeiss, qui a longuement incriminé « bon nombre de personnes qui courent derrière les plaisirs interdits ». Cheikh Soudeiss a également imputé le manque de pluie « à la corruption, aux pots-de-vin, à la recherche de gains illicites ».
 
On se souvient qu’Aziz fraîchement élu, il a plu jusqu’à fatiguer selon la formule consacrée. Pourquoi la pluie ne vient-elle plus comme du temps des promesses de lutte contre la gabegie ? Pourquoi ne vient-elle plus comme du temps des promesses d’une Mauritanie Nouvelle ? Ce verdict de la pluie semble sans appel ! Pour le conjurer, Aziz qui est encore en Chine peut encore faire appel à la science chinoise en la matière car la chine depuis longtemps maîtrise la technique de la pluie artificielle…
 
Sinon, il peut aussi doter la communauté musulmane mauritanienne de la science en matière météorologique capable de donner le temps sur 4 saisons de l’année et précisément pour toute la semaine même si grâce à Dieu l'inévitable marge d’erreur prouve que la prière est toujours indispensable. La science lui laisse une place car la science n’est rien que celle de l’ordre de la création divine.
 
Ce qui est sûr, c’est que quelque chose ne va plus dans ce pays si le désert avance, si la pluie se fait rare et si les prières des musulmans laissent penser que Dieu est en colère contre nous. Alors il nous faut chercher un responsable ; on ne peut pas éternellement prier derrière des gens dont les prières n’apportent pas la pluie mais le contraire. Aussi, ce qu’il faudrait c’est que celui qui se veut être le plus pieux guide la prière pour la pluie en prenant sur lui la responsabilité du résultat et en priant Dieu en son nom. Si la pluie ne vient pas, il laisse sa place à quelqu’un d’autre et prend sa retraite de guide car chacun doit d’abord faire la pluie chez soi avant de venir la prétendre chez les autres.
 
De plus, nous aimerions savoir au bout de combien de temps peut-on juger de l’efficacité d’une prière par rapport au délai qu’elle mettra à impliquer la pluie sinon comment savoir  vu que la pluie viendra bien un jour ou l’autre ? Inchallah. C’est cette question que nous aimerions poser à nos savants oulémas. Pour le reste, il est peut-être temps que chacun sache que s’il faut calquer notre comportement au plus près du comportement du prophète, n’est-ce pas un blasphème que de vouloir obligatoirement que Dieu nous accorde ce qu’il accorda à son prophète afin que nos yeux soient disponibles à la lumière ?
 
Prier oui ! encore et toujours pour la pluie et le beau le temps et même pour rien sinon le plaisir de prier mais ne jamais laisser d’occasion à un mécréant de sourire car ses prévisions lui donnent raison à un pourcentage non négligeable quand nos prières sans science nous disent peut-être qu’il est temps pour nous autres, pauvres mortels aveugles sur presque tout sauf à propos de l’existence divine, de joindre la science à la prière car l’une est la canne et l’autre est le bras ! Nul ne voit ce que Dieu voit et face à Lui le moindre des aveugles est le croyant qui sait qu’il ne voit rien sinon qu’il cherche à suivre le chemin de Dieu qu’il craint toujours de perdre de vue car nul n’est à l’abri du malin or il n’y a pire aveugle que celui qui refuse de le voir…
 
A.O.S.A
 
http://www.islam-pluriel.net/archives/1638
A.O.S.A


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter