Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Promotion plombier : l’actuel président du conseil constitutionnel fut le ministre des plus grandes fuites au bac de toute l’histoire de la Mauritanie…


A.O.S.A
Mercredi 24 Juin 2015 - 02:54


Promotion plombier : l’actuel président du conseil constitutionnel fut le ministre des plus grandes fuites au bac de toute l’histoire de la Mauritanie…
C’était à l’époque de Taya mais  « la caque sent toujours le hareng ». Les fuites qu’on a connues sous Aziz ne représentent qu’une goutte par rapport à ce qui s’est passé jadis. A l’époque, autant dire hier, ce n’était pas dû aux nouvelles technologies qu’on accuse aujourd’hui. Qui a été inquiété à l’époque ? Il n’y a pas eu une seule arrestation pourtant on trouvait les sujets et les corrigés dans les papeteries.

 
D’ailleurs autres temps, autres mœurs, le ministre de l’éducation concerné hier et devenu aujourd’hui président du conseil constitutionnel. Aujourd’hui, les fuites semblent d’une autre proportion et le pouvoir semble avoir réagi assez vite.

 
A quelque chose malheur est bon car ces fuites nous apprennent que la solidarité n’est pas encore morte dans ce pays vu que celles et ceux qui ont eu les épreuves avant l’heure en ont parlé à des amis… C’est toujours très bien de voir que l’amitié même au cœur de la triche reste une valeur de refuge qui tient bon !

 
Bravo donc à celles et ceux qui ont fait profiter leurs amis de ce coup de pouce quelquefois familial car il paraît que parmi les « malfrats », on trouverait un père mesquine, professeur de mathématiques qui aurait enseigner les sujets à son fils. Terrible d’apprendre à son fils à tricher et participer avec lui comme un gueuzane apprend à son fils le destin, c’est terrible mais l’histoire ne dit pas si le père est un voyou qui éduque une graine de voyou ou si c’est un père modèle dont le malheur fut d’avoir un fils incapable dans une société où sauver les apparences est un devoir redoutable.

 
Je crois plutôt qu’il s’agit de la seconde possibilité. Le père a dû tout faire pour faire du fils un élève au moins moyen mais en désespoir de cause, il s’est dit que sans coup de pouce radical, le garçon n’y arriverait jamais, ce qui toucherait l’image de la famille car le bac reste quelque chose dans l’imaginaire familial.  On a vu devant le lycée français des femmes voilées passant la journée assises devant l’école, tagine à l’appui et chapelet en renfort, pour marabouter le nom de famille jusqu’aux bouts des épreuves.

 
Les gosses ne savent pas, ce que cela coûte aux parents comme angoisse de devoir dire à leurs amis que leur fils n’a pas réussi à décrocher le bac comme s’il s’agissait pourtant que de la lune à marée basse. Les parents le vivent souvent comme un échec personnel pendant que le rejeton fait le beau ou l’âne. C’est le plus terrible dans tout ça car pendant que ce pays continue à aller à la dérive ou divague comme du bétail au gré d'une promesse d’herbe sous le nez en avançant à l’aveuglette au gré d'heureux ou malheureux hasards, il y a des parents comme il faut qui se battent pour apprendre à leurs enfants à être des gens biens, éduqués et musulmans.

 
Etre des gens bien en Mauritanie signifie être bientôt dévorés, être éduqués ne signifie pas toujours trouver un emploi quant à être musulman ça se discute vu les querelles de minarets ; chacun ayant sa lecture et son orientation face auxquelles celles du minaret voisin aurait perdu le nord.

 
Moi par exemple, comme bien des faussaires pourtant cadres dans des ministères prestigieux, je n’ai pas le bac non pas parce que je l'ai raté mais juste car je ne l’ai jamais passé tout simplement. Je suis un autodidacte. J’ai passé ma vie à apprendre mais des choses qui ne permettent pas de creuser un puits selon l’expression le Saint-Cyrien de Meknès qui a fait du pays son puits personnel autour duquel chacun essaie en vain de creuser son trou.
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires