Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Préserver l'avenir de Tasiast et continuer à créer de la valeur


Economie
Jeudi 16 Juillet 2015 - 15:30

Le président nouvellement nommé de Tasiast Mauritanie limitée SA (TMLSA), Mike Sylvestre, présentera deux fois par an la feuille de route pour l'avenir de Tasiast afin d'informer sur les activités de la mine. TMLSA, une filiale de Kinross Gold Corporation, est l'un des principaux partenaires au développement de la Mauritanie.


Préserver l'avenir de Tasiast et continuer à créer de la valeur
En effet, la société emploie plus de 2500 Mauritanien au niveau du site, y compris des ingénieurs hautement qualifiés et des techniciens, et fournit des opportunités de formations pour les jeunes mauritanien qui cherchent à construire une carrière et à contribuer au développement du pays.
 
De 2010 à 2014, la Société a versé plus de 1 milliard US $ sous forme de contrats aux fournisseurs mauritaniens et 170 millions US $ en salaires et avantages aux employés. En outre, sa contribution au budget de l'Etat équivaut à plus de 110 millions US $. Par conséquent, nous créons de la valeur tous les jours et à bien des égards pour l'économie nationale et, ce faisant, nous sommes fiers de contribuer de manière significative au développement du pays.
 
Afin de continuer à créer de la valeur à long terme pour le pays et son peuple, les opérations de la mine de Tasiast doivent être rentables pour s’inscrire dans la durée. Malheureusement, cela n’est pas le cas aujourd'hui, et cela depuis un certain temps.

 
En 2014, Tasiast avait les plus hauts coûts de production de toutes les opérations de Kinross. Pour donner un exemple, une de nos mines en Amérique du Nord, Fort Knox, a produit environ 380.000 onces d'or au coût de production de 712 $ l'once l'an dernier.
 
Tasiast produit 260.000 onces à un coût de production de 1000 $ US l'once. En d'autres termes, Tasiast produit un tiers moins mais 40% plus cher. Et ce ne sont que les coûts de production - ils ne comprennent pas tous les coûts associés à l'exploitation, tels que l'administration et l'exploration, par exemple, et donc nos coûts finaux sont au-dessus du cours de l'or actuel.
 
De nombreux facteurs contribuent à des coûts aussi élevés. A Tasiast, nous opérons une structure de minerai qui est de plus en plus difficile à exploiter, les gisements aurifères de surface facilement exploitables étant déjà épuisés depuis le précédent propriétaire.

La majorité des dépôts actuels contiennent de l'or de grade inférieur. Ils sont situés à une plus grande profondeur et donc les coûts d'extraction sont beaucoup plus chers.
 
L’exploitation du minerai à un coût élevé combinée à un cours de l'or en baisse, ayant perdu près de 30% de sa valeur depuis 2012, s’est traduite par d’importants efforts financiers engagés par TMSLA qui aujourd’hui menacent sa viabilité future.
 
Les records historiques du cours de l'or en 2011 et 2012 avaient permis d'investir de manière significative dans la mine et de pallier facilement aux coûts d'exploitation élevés, cela malgré le manque de rentabilité de Tasiast. Mais dans le contexte actuel, nous ne pouvons pas continuer à exploiter la mine à perte. Cela est essentiel pour la viabilité à long terme de TMSLA.
 
L'option du projet d’expansion à Tasiast n’est pas possible pour l’instant avec un prix de l'or aussi faible et qui ne permet pas à Kinross de générer suffisamment de liquidités de ses autres mines pour financer un investissement important à Tasiast sur 3 ans.
 
C’est la raison pour laquelle, Kinross avait décidé en Février dernier de suspendre le projet de construction d'une nouvelle usine permettant de produire 38 000 tonnes d’or par jour.
 
Au cours des derniers mois, nos équipes ont travaillé dur pour faire en sorte que Tasiast devienne une mine rentable. Des mesures pertinentes ont été déjà mises en œuvre dans toute la région afin de réduire le coût de production et les autres coûts associés. Dans cette optique, nous sommes en train de revoir l'ensemble du processus d'exploitation de la mine.
 
Des actions ont déjà permis d’utiliser moins d'équipements sur le site pour rendre les opérations de production plus efficaces. D'autres dispositions seront examinées prochainement pour optimiser l’exploitation de la mine.
 
Cette situation n’est pas spécifique à Tasiast. L’ensemble du secteur aurifère et d'autres sociétés minières à travers le monde ont dû également adapter régulièrement la taille de leurs opérations et de leur organisation aux fluctuations des prix des matières premières. C’est dans la nature même de notre industrie comme j’ai pu le constater à plusieurs reprises au cours de mon expérience en Amérique du Nord et en Asie.
 
Tasiast a aujourd’hui l’opportunité, compte tenu de bonnes conditions et d’une structure solide, de devenir une opération économiquement viable et rentable. Cela nécessitera d’importants efforts de notre part et le soutien de toutes les parties prenantes, mais notre expérience passée a démontré que nous sommes fortement engagés pour la réussite de Tasiast.
 
Mike Sylvestre
Président de Tasiast Mauritanie Limited S.A. 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires