Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Présentation des lettres de créances de l’Ambassadeur de Mauritanie au Niger


Actualité
Mercredi 17 Septembre 2014 - 20:40

Bonne chance Excellence !

Son Excellence Cheikhna Ould Nenni, a présenté ses lettres de créances au Président du Niger, ce vendredi 13 septembre à Niamey, au cours d’une cérémonie haute et couleurs. L’événement n’est pas banal parce qu’il constitue un aboutissement pour quelqu’un qui a toujours caressé le rêve d’être diplomate.


Présentation des lettres de créances de l’Ambassadeur de Mauritanie au Niger
Pour ceux qui ne le savant pas Son Excellence Cheikhna Ould Nenni a toujours adoré la diplomatie et c’est ce qui lui a permis de surfer dans le difficile milieu de la presse où il a réussi à se faire une place dans les années 90. Le Fondateur de Akhbar Nouakchott et Nouakchott-Info, plus tard l’Agence Nouakchott d’Information (ANI) et aujourd’hui Radio Nouakchott, a su imposer sa vision et surtout son ambition de créer un groupe de presse indépendant et respecté. Malgré les embuches, les jalousies et autres entorses que ne manquent de recevoir ceux qui ont de l’ambition, il a réussi à s’imposer en quelques années et surtout à responsabiliser autour de lui au point de pouvoir se détacher complètement de l’institution qu’il a créée.

Pour l’avoir vécu de l’intérieur, il n’a jamais de prés ou de loin, essayé d’influencer un journaliste, ni interférer dans son travail. A ces amis qui se sentaient quelques peu touchés par certains articles, il disait toujours : « Ici, les journalistes sont libres d’écrire ce qu’ils pensent ». Une situation qui nous a permis de nous épanouir et nous sentir chez-nous. A côté de ce comportement de véritable patron de presse, il n’a jamais lâché ses amis et ceux qui l’ont accompagné depuis les premières années sont pour la plupart dans le groupe qui est devenu une famille. Ce n’est pas certainement pas Khadijetou, le secrétaire de toujours, devenue aujourd’hui monteuse à la Radio, qui me démentira.

Bref, son Excellence Cheikhna Ould Nenni a su se construire et personne ne doit lui en vouloir. Désigné comme Consul Général au Sénégal en 2008, il va marquer de son empreinte son passage dans un pays où la diplomatie a son pesant en or. Très présent et surtout prés de la colonie mauritanienne, il a fait du Consulat un rendez-vous incontournable pour tous les Mauritaniens résidants où de passage au Sénégal. En 2009, désigné comme président de la commission communication du candidat Mohamed Ould Abdel Aziz, il a su montrer son professionnalisme et son capital expérience qui lui ont valu d’être désigné comme Directeur Général de l’Agence Mauritanienne d’Informations (AMI) qui s’est métamorphosée à son passage. Très vite, les journalistes chevronnés, coincés durant de longues années, ont eu des promotions méritées et l’Agence Mauritanienne d’Information a retrouvé une meilleure visibilité et l’instanéité qui lui manquait.

Après cette mission accomplie, il s’en est allé avec les regrets de tous ceux qui l’ont côtoyé mais tout en ayant la satisfaction du devoir accompli. Ces détracteurs diront qu’il avait été limogé mais c’est plutôt le contraire parce que ce soutien inconditionnel du Président Mohamed Ould Abdel Aziz avait tout simplement terminé sa mission pour préparer son retour dans la diplomatie qu’il affectionne. La présentation ce vendredi 13 septembre de ces lettres de créances dans un pays comme le Niger marque la départ de sa véritable carrière de diplomate.

Bonne chance Excellence

Mohamed Feily dit Antar
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires