Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Pourquoi Sidi Bouna a-t-il renoncé à la CENI ?


A.O.S.A
Vendredi 8 Juin 2012 - 03:10


Pourquoi Sidi Bouna a-t-il renoncé à la CENI ?
Le site Tawary est le seul qui donne en français des détails au sujet de ce renoncement. Pour ma part, je n’en crois pas un mot car c’est trop gros ce lien de parenté présumé entre Sidi Bouna et le Dircab, cela n’allait pas être caché longtemps surtout si comme le rapporte l’agence d’information, le Dircab serait à l’origine du parachutage avorté par l’intéressé car cela signifierait que le Dircab agissait en connaissance de cause car nul n’est censé ignorer la loi surtout quand il s’agit d’une poignée d’articles fraîchement établis.
 
Ce qu’il faut savoir, c’est que ceux qui ont été nommés ne sont consultés à aucun moment du processus. Quelqu’un vient prendre un CV car on part du principe qu’un retraité ne saurait refuser un poste honorable. Ensuite, les nominés ne sont au courant de rien venant des commissions qui parlent de leur cas. C’est incroyable mais vrai. Les membres n’apprennent la nouvelle que via la presse privée toujours aux aguets avec toutes les marges de fatales erreurs jusqu’à ce qu’un organe officiel annonce les nommés.
 
Voilà qui explique pourquoi le nom de Sidi Bouna est sorti avant que ce dernier ne renonce car si comme le dit l’agence d’information, il a refusé la responsabilité de président de la CENI pour les raisons invoquées après coup, pourquoi alors n’est-il pas devenu un membre comme tous les autres ?
 
En vérité, je soupçonne fort monsieur Sidi Bouna d’avoir fait un geste à la Delors qui jadis pouvait être président de la république mais qui a renoncé soi-disant pour les raisons invoquées mais surtout pour ne pas couper l’herbe sous les pieds de sa fille, Martine Aubry or accepter une responsabilité à la CENI c’est fermer la porte pour 5 ans à sa famille, à son réseau en ce qui concerne tout poste au gouvernement. Ça fait réfléchir !
 
Or monsieur Sidi Bouna a une charmante fille qui fut ministre Bio du gouvernement Sidioca, refuser la responsabilité à la CENI c’est ne pas lui fermer toutes les portes au mérite… C’est assez adorable comme geste. D’ailleurs, nommer des jeunes trop vite ministres c’est les condamner ensuite à ne pouvoir exercer d’autres responsabilités dans la fonction publique à niveau égal de responsabilité.
 
C’est dommage ! Une pensée à notre amie la ministre que je rencontre tous les 14 juillet…

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires