Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Pourquoi Ahmed Baya fils de monsieur 48% a-t-il été épargné par A.O.C ?


A.O.S.A
Dimanche 30 Août 2015 - 23:26


Pourquoi Ahmed Baya fils de monsieur 48% a-t-il été épargné par A.O.C ?

Depuis quelques jours j’ai vu l’interview de ce jeune homme à propos de sa boutique 2.0 Startup Mauritania.  Je m'étais promis de survoler la chose quand j’aurais le temps en me disant qu’il ne peut s’agir que d’une de ces heureuses initiatives qui naissent chaque année en Mauritanie menées par des jeunes brillants à des années-lumière du sort de la majorité de la jeune population.  On ne compte plus machallah ces initiatives qui font oublier que la Mauritanie est un pays du tiers-monde qui n’a pas d’autosuffisance alimentaire et tous les problèmes du monde plus les siens.

 

Ce n’est qu’aujourd’hui en bavardant avec des amis à propos du sort réservé par A.O.C du Calame au fils comme il faut d’Aziz que j’ai appris que le jeune Ahmed Ould Baya interviewé à son avantage et avec délicatesse par un journaliste de la TVM, est le fils monsieur 48%.

 Pourquoi Le Calame a-t-il épargné ce garçon qui assure avoir comme mentors :
 

 " Abdel Aziz Dahi: Gouverneur de la Banque Centrale Mauritanienne.
- Ahmed Hamadi: Manager de la mine Tasiast/Kinross Gold Corporation
- Mohamed AbdallahiLouly: Directeur GTI
- Mohamed Daf: Président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou
- Mohamed Limam: Vice-président & « Country Manager » de KosmosEnergy
- Moulay Abbas: PDG de la BMCI
- Nancy Abdeirahmane: Directrice Impact Funding (et fondatrice de Tiviski)
- Samba Thiam : Représentant du FMI-Somalie et résident au Kenya. "

 

En aurait-il eu autant s’il était le fils de monsieur 0% ou l’endetté monsieur - 48% ?

 


Ce Ahmed Ould Baya est apparemment un brillant garçon, le Ahmedou a aussi fait de bonnes études. Pourquoi accabler l’un et épargner l’autre ? L’un est le fils du président et l’autre est le fils d’un personnage qui a défrayé la chronique à base de milliards.
 

http://chezvlane.blogspot.com/2014/12/voila-ce-qui-na-pas-ete-dit-propos-des.html


Pourquoi sans preuve aucune aller accabler l’un en y mêlant sa mère qui serait à la caisse de la fondation et épargner l’autre ? A.O.C a-t-il reçu comme une célèbre tribune une Prado de 48% ? En tout cas, ce traitement de faveur est ajibique.

 

On peut commenter la sortie d’Ahmedou mal préparée car il aurait mieux fait de payer un peshmerga pour l’interviewer comme il faut, mais aller y mêler la mère juste pour accabler le père et salir ce garçon, ce n’est pas correct.

 

Si A.O.C voulait un scoop présumé pour embêter la première dame, il aurait dû faire une enquête et parler du scandale à Paris où l’ambassadeur vit dans un appartement pendant que la résidence officielle serait réquisitionnée comme pied-à-terre de la première dame et compagnie. On ne sait trop de quand daterait cette opération immobilière par gazrage, est-ce du temps de Ould Brahim Khlil qui en partant voulait envoyer son remplaçant négro-mauritanien à l’hôtel, toujours est-il que c’est presque le cas vu que l’ambassadeur ne bénéficierait pas de la résidence officielle qui aurait été gazrée. Je ne suis pas allé vérifier mais on met au défi les autorités concernées de nier.

lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires