Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Politique: La succession du président Aziz aiguise de nouveaux appétits


Actu Mauritanie
Mardi 23 Décembre 2014 - 10:05

Plus la date fatidique de fin de ce second et dernier mandat approche, plus le camp présidentiel est parcouru de soubresauts consécutifs à l’affrontement à fleuret, pour le moment moucheté que se livrent les différents protagonistes qui s’estiment à tort ou raison légitimes pour succéder à Mohamed Ould Abdel Aziz.


Politique: La succession du président Aziz aiguise de nouveaux appétits
 Jusqu’ici les analystes politiques ne voyaient dans les starting-blocks que le général Mohamed Ould Mohamed Ahmed Ould Ghazwani qui va à la retraite deux ans avant la fin du mandat ( juste assez de temps pour se préparer), L’ex colonel Cheikh Ould Baya, mais l’actuel maire de Zouérate pourrait avoir subi les contres coups de la campagne médiatiques consécutives à ses déclarations de revenue et qui aurait été amplifiée par certains de ses concurrents qui y auraient vu une opportunité de se débarrasser de lui et enfin Moulaye Ould Mohamed Laghdaf qui présente l’avantage d’être un civil et d’avoir parsemé ses amis dans la haute administration mauritanienne.

Cependant ses deux adversaires auraient conjugués leurs efforts afin de le mettre sur la touche et éviter ainsi qu’il ne se trouve en position favorable le jour J.  Officiellement entre ces différents protagonistes, la cohésion de façade masque en effet affrontement sans merci dans lequel tous les coups sont permis. Cependant depuis quelques temps il faudra compter avec un nouvel arrivant qui commence lui aussi à prendre de l’envergure et à se poser en véritable alternative. Il s’agit ni plus ni moins que du très brillant ministre Isselkou Ould Ahmed Izidbih.  

En effet parmi les médias en pointe dans la campagne récente contre Ghazwani auquel le président aurait tourné le dos, on retrouve des proches de l’ancien directeur de cabinet du Président Aziz.
Selon des sources généralement bien informées, Ould Ahmed Izbih pourrait hériter à la faveur du prochain remaniement ministériel d’un super département en Charge de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur  taillé sur mesure et en fonction des résultats qu’il obtiendrait il pourrait succéder à Yahya Ould Hademine qui lui, a du mal à trouver ses marques à la primature.

 Fin manœuvrier, doté d’une intelligence prodigieuse  (Major du Bac C en 1982), Isselkou serait un sérieux client face aux autres protagonistes guères habitués à ces affrontements byzantins.

Source:Mauriweb
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires