Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Policiers mauritaniens au Darfour : Des examens qui se suivent et s’auto-annulent


Actu Mauritanie
Mercredi 10 Avril 2013 - 09:12

Depuis maintenant environ deux ans, la police mauritanienne n’arrive pas à se déterminer sur les contingents à envoyer au Darfour. Plusieurs concours ont été organisés dans ce cadre, mais les policiers sélectionnés n’ont eu qu’un instant d’illusion avant de se voir signifier que l’examen est annulé et leur départ remis en cause.


Policiers mauritaniens au Darfour : Des examens qui se suivent et s’auto-annulent
Au fil des ans et des examens, les policiers recrutés puis rejetés ont fini par perdre tout espoir de voir un flic mauritanien un jour dans le contingent des Nations Unies au Darfour. La dernière sélection en date, après de multiples autres rebelottées, est celle qui avait visé une soixantaine de policiers francophones. N’ayant pas réussi à placer un seul Arabisant, la direction de la police a remis en cause cette sélection et un autre examen fut organisé, cette fois sous les auspices du commissaire divisionnaire Ould Adde.

Mais les résultats de ce dernier test furent à peine connus que la décision de les annulers survient. Au passage, ce sont des dizaines d’espoirs qui ont été détruits, élargissant concours après concours le cercle des frustrés. Pour le dernier test supervisé par Ould Adde, le reproche qui serait à l’origine de son annulation, bien que tout le monde se soit accordé sur sa transparence, est qu’on a pas permis à une soixantaine de policiers « hautement recommandés » de concourir. Des pressions auraient été faites afin que les policiers qui doivent aller à Darfour ne soient que des « personnes recommandées » et non des citoyens compétents ayant gagné leur sélection par la force de leur intellect.

Il faut dire que le départ au Darfour offre de nombreux avantages aux policiers. Placés sous l’autorité de l’ONU -ce qui enrichit le CV de chacun- ils ont pour mission d’assurer la sécurité dans la ville en exerçant uniquement et entièrement le travail dévolu à la police (maintien de l’ordre et de la sécurité). Leur traitement est particulier : en plus de leur salaire traditionnel qu’ils continuent à percevoir en Mauritanie, et qui serait mis à la disposition de leurs familles, ils ont des salaires sur place versés en dollars et qui seraient de plus d’un millier de dollars ! Et le pic des pics, c’est qu’au terme de leur mission, ils se voient versés des indemnités conséquentes ! Jusque l’heure, tous les policiers mauritaniens qui sont revenus du Darfour, se sont immédiatement investis dans des affaires, se payant au passage, une ou plusieurs maisons, rien qu’avec leurs économies.

Source:[Lauthentic]urlblank:Lauthentic.info
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires