Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Petit rappel amer de tout ce que le sucre fait à vos dents


Lu sur le web
Samedi 12 Avril 2014 - 11:59

Six cuillères à sucre de thé par jour, soit 5 % de notre apport énergétique journalier. Voilà la nouvelle quantité de sucre par adulte par jour que préconise l'OMS dans un rapport publié récemment. Cette quantité permettrait d'écarter les risques d'obésité, de diabète et surtout de maladies bucco-dentaires.


Petit rappel amer de tout ce que le sucre fait à vos dents
Atlantico : Un rapport de l'OMS publié en 2002 et revu dernièrement indique que notre consommation de sucre par jour ne devrait pas dépasser les 5 %, soit six cuillères à thé. Ceci pourrait prévenir l'obésité et le diabète, mais également les maladies bucco-dentaires, maladies moins connues du grand public. Quels sont les effets du sucre sur les dents ?

Dr Harold Lhermite : Certaines bactéries contenues dans la plaque dentaire (notamment streptococcus mutants et lactobacillus) sont capables d’ingérer et dégrader les sucres présents en produisant de l’acide. Cet acide va alors dissoudre littéralement l’émail. Ces bactéries sont dites cariogènes. Lors de chaque prise alimentaire et jusqu’à l’entière « digestion » des sucres disponibles, le pH de la bouche (initialement proche de la neutralité : 6,8) chute et demeure bas. Il faut une bonne cinquantaine de minutes pour que le renouvellement de la salive (jouant le rôle de tampon) permette la remontée du pH et donc l’arrêt de l’attaque de l’émail (voir courbe de Stephan). Ainsi, il est aisé de comprendre que l’ingestion répétée dans la journée d’une alimentation collante, riche en sucres et en acides (biscuits, bonbons, sodas etc…) ne permette plus à l’émail d’être protégé. Une cavité finit souvent par se former : c’est la carie.

Petit rappel amer de tout ce que le sucre fait à vos dents
Si l'on mange trop de sucre sans prendre soin de ses dents, quelles conséquences cela peut-il provoquer à long terme ?

D’après l’OMS, la maladie cardeuse reste, aujourd’hui encore, l’un des plus grands fléaux mondiaux après le cancer, les maladies cardio-vasculaires et les virus du SIDA. Tout le monde connait vaguement les conséquences d’une alimentation trop sucrée sur les dents. Le développement des caries dentaires. Si ces dernières ne sont pas traitées à temps, la carie peut atteindre des proportions telles que la dent pourrait ne plus être conservables.

Quelle prévention faut-il adopter pour prévenir ces effets nocifs ?

Comme il est souvent répété dans les spots télévisuels, la meilleure arme contre la carie demeure le brossage bi-quotidien (au minimum) d’au moins 2min30, ainsi que les apports en Fluors (aide à renforcer l’émail des dents).

Quels sont les risques avec l'aspartame ?

L’aspartame est un édulcorant puissant et faible en calories dont le pouvoir sucrant est environ 200 fois supérieur à celui du sucre. En 2013, le groupe scientifique de l’EFSA (Autorité Européenne de la Sécurité des Aliments) sur les additifs alimentaires et les sources de nutriments ajoutés aux aliments a mené une réévaluation complète de la sécurité de l’aspartame et a conclu que l’aspartame ne posait pas de problème de sécurité aux niveaux actuels d’exposition.

Quelle est la consommation moyenne de sucre par jour conseillé pour éviter le moindre risque ?

L’OMS conseille une consommation de sucres entre 50 et 60g/jour. En France, la consommation de saccharose est estimée en 2006 entre 20 et 25 kg par an et par habitant, soit environ 60 à 70 g/jour. Il s’agit du sucre consommé en l’état (ajouté à domicile au yaourt ou incorporé dans un gâteau fait maison) et du sucre incorporé aux produits sucrés (sodas, biscuits, desserts lactés,…). On peut noter toutefois des disparités en fonction du sexe et des tranches d’âge. Quelle que soit la classe d’âge, les hommes consomment toujours une quantité de sucres supérieure à celle des femmes.

Tout le monde connaît les principaux produits où l'on trouve le plus de sucre, tels que les sodas ou les gâteaux. Mais existe-t-il des produits "trompeurs" ?

On assimile souvent le « sucre » au sucre dit « rapide », dégradé rapidement par l’organisme lors de la digestion. C’est celui qui favorise le plus le processus carieux. Les chips, le pain, la farine de riz, le riz blanc, la pomme de terre font partis de ces aliments à sucres « rapides ». De plus, de nombreux plats « tout prêt » contiennent des proportions de sucres ajoutés non négligeables dont il faut se méfier (dans certains cas il s'agit de glucides ajoutés pour faciliter la fabrication - amidon dans les aliments congelés ou en conserve par exemple).

Source:Atlantico
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires